Année 2016

LIVRES, REVUES (année 2016)

Toutes les publications répondant aux thêmes traités par "Le sujet dans la cité". Signalez-nous une publication qui nous aurait échappé.

Les livres et revues édités par "Le sujet dans la cité" sont mentionnés dans la page  ESPACE EDITORIAL.

La favela de Mangueira et ses histoires de vies en commun

 

Titre complet : La favela de Mangueira et ses histoires de vies en commun  -Travailler avec les périphéries

 Livre de Lucia Ozorio

Les luttes pour la vie des habitants de cette favela de Rio forgent une puissance de vie peu commune et des arts de l'existence peu connus.La démarche de prise de paroles et de construction d'histoires de vie en commun que relate ce livre, renforce cette dynamique communautaire et l'élargit en nous la communiquant. Communication précieuse d'une puissance de vie et de dire d'une périphérie du Sud, à connaître pour contrebalancer des biopolitiques refoulantes du Nord.

La recherche biographique - Entretien avec Christine Delory-Momberger

 

Entretien avec Christine Delory-Momberger, par Brigitte Almudever et Raymond Dupuy

Paru dans la Nouvelle Revue de Psychosociologie n° 22, 2016-2 sur le thème "La recherche biographique : quel(s) regard(s) sur les épreuves identitaires d’aujourd’hui ?"

La névrose de classe - Trajectoire sociale et conflits d’identité

 La névrose de classe - Trajectoire sociale et conflits d’identité - A S I H V I F

Livre de Vincent De Gaulejac [Nouvelle édition]

« Faites-nous voir comment ce jeune homme a pu tuer l’esclave en lui à petit feu, et comment il se réveilla un beau matin, sentant couler dans ses veines non plus le sang d’un esclave mais celui d’un homme libre. » Anton Tchekhov

Quelles sont les conséquences psychologiques de la promotion ou de la régression sociales ? Lorsque ces changements font écho à des conflits personnels, naît un « mal de vivre » qui devient une névrose : la névrose de classe. Entre psychologie et sociolo-gie, cet essai et ce concept original sont devenus des références, notamment en psy-chogénéalogie. Riche en histoires de vie et en cas littéraires, le livre comprend en outre, en épilogue, une lettre d’Annie Ernaux discutant cette thèse qui la touche de près.

Il n'y a pas d'identité culturelle

 

Livre de François Jullien

Je ne défendrai pas une identité culturelle française, impossible à identifier, mais des ressources culturelles françaises (européennes) - "défendre" signifiant alors non pas tant les protéger que les exploiter. Car, s'il est entendu que de telles ressources naissent dans une langue comme au sein d'une tradition, en un certain milieu et dans un paysage, elles sont aussi disponibles à tous et n'appartiennent pas. Elles ne sont pas exclusives, comme le sont des "valeurs" ; elles ne se prônent pas. Mais on les déploie ou l'on ne les déploie pas, et de cela chacun est responsable.

 

[entrettien avec François Jullien - octobre 2016]

Sous mon voile

 

Livre de Fatimata Diallo

À Bamako, Fatimata était une lycéenne éprise de liberté dans un milieu familier et protégé. Elle rêvait d’une vie étudiante à Paris. Ce rêve, elle le réalise avec une facilité déconcertante. Mais elle doit aussi accepter d’y renoncer partiellement lorsqu’elle décide, un mois après son arrivée en France, de porter le voile, première étape de sa transformation en la musulmane exemplaire qu’elle veut être.
La recherche d’une forme de sécurité par l’adoption de règles va transformer son expérience en créant des obstacles à l’accomplissement de ses ambitions. À l’hostilité et la mise à l’écart qu’elle ressent face à son choix, Fatimata répond par l’incompréhension à l’égard d’une société qui l’attirait pourtant et la volonté de la quitter.

SousMonVoileSousMonVoile [245 Kb]

Les migrants et nous - Comprendre Babel

 

Livre de Michel Agier

Entre la peur et la compassion, entre le besoin de sécurité, de limites et de frontières d'une part, et le sentiment d'un devoir de sauvetage des victimes d'un monde chaotique d'autre part, y a-t-il place pour un principe partagé, universel, qui ferait des migrants, plutôt qu'un problème, une cause pour tous, au sens d'une épreuve qui nous tire en avant, vers la compréhension et le désir d'un monde commun ?" M.A.

Des philosophes devant la mort

 

Sous la direction de Bertrand Quentin

L’homme des sociétés contemporaines souhaiterait que la science  se  charge  de  résoudre  ses  problèmes métaphysiques mais il sent bien face à la mort qu’il y a maldonne. C’est ici que les philosophes du passé peuvent nous être utiles. La manière dont ils ont posé la question de la  mort  peut  clairement  être  réinvestie  dans  les problématiques de notre époque.

L’ouvrage nous montre comment différents philosophes approchent cette question redoutable. Les contrastes seront saisissants entre Stoïciens, saint Augustin, Descartes ou Levinas.  La  pensée  négro-africaine  est  également convoquée. Au bout de ce parcours, on découvrira qu’il y a chez l’homme la possibilité par la pensée et les mœurs de retirer à la mort une certaine part de son âcreté, même s’il restera aussi en elle quelque chose de rédhibitoirement inassimilable.

APPRENTISSAGES INFORMELS ET EXPÉRIENCES INTERCULTURELLES À L'ÉCOLE PRIMAIRE

 

Sous la direction de Christiane Montandon et Philippe Sarremejane
Comment les élèves investissent des situations inédites pour développer des stratégies de communication avec des élèves qui ignorent leur langue ? Comment cette rencontre avec d'autres arts de faire et d'agir retentit chez les enseignants qui portent un autre regard sur les pratiques pédagogiques ? Privilégiant une approche pluridisciplinaire et binationale, les auteurs, membres d'un groupe de recherche franco-allemand, partagent les expériences interculturelles qui sont les leurs. Articulant représentations de l'autre, dispositifs d'interactions et pratiques corporelles, les articles ici rassemblés s'adressent aussi bien aux formateurs d'enseignants qu'aux étudiants.

S'embarquer dans les apprentissages

 

Dans le n° 531 - septembre 2016 des "Cahiers Pédagogiques"

Comment embarquer les élèves dans les apprentissages, pour qu’ils aient l’envie et le plaisir d’apprendre ? Comment développer leur implication et leur engagement dans leurs apprentissages ? Certains dispositifs pédagogiques favorisent-ils la motivation et la mobilisation des élèves ? Pour quelle efficacité et quelles exigences ?

Le Microlycée de Paris est une structure de l’Éducation nationale qui accueille des jeunes entre 17 et 24 ans ayant tous connu une période de décrochage scolaire de minimum six mois et qui souhaitent revenir à l’école pour préparer le baccalauréat L ou ES. L’école, un lieu que ces jeunes décrocheurs ou décrochés ont souvent fini par détester. Des élèves témoignent.

Les portefeuilles d'expériences et de compétences - Approche pluridisciplinaire

 

Livre de Jean Biarnès et José Rose (sous la direction de)

Cet ouvrage collectif et pluridisciplinaire analyse les articulations entre expériences et compétences en prenant appui sur des recherches conduites dans l'enseignement supérieur. Il propose des réflexions théoriques et pratiques sur un sujet d’actualité.
Son intérêt scientifique réside dans la clarification des concepts (compétences, expériences, projet, orientation, insertion) et la présentation de résultats ouvrant de nouvelles pistes d’interprétation du rôle des acteurs concernés : étudiants, enseignants, responsables universitaires, employeurs.
Il réunit treize textes d’auteurs appartenant à des disciplines variées (sciences de l’éducation, sociologie, psychologie) et issus des principaux laboratoires spécialisés sur ces questions.
Quatre thèmes structurent l’ouvrage : définitions des concepts d’expériences et de compétences, nouvelles approches de la formation et de la professionnalisation, concepts de projet et d’orientation, approche nouvelle de l’insertion.
Cet ouvrage a été conçu et rédigé en direction de tous les chercheurs qui travaillent sur ces sujets et des acteurs de plus en plus nombreux à intervenir dans ce domaine.

LE RÉCIT DU COMMUN - L’histoire nationale racontée par les élèves

 

Livre sous la direction de Françoise Lantheaume & Jocelyn Létourneau

Cet ouvrage collectif présente les résultats d’une enquête internationale menée auprès d’environ 7 000 élèves âgés de 11 à 19 ans, à qui il a été demandé de raconter l’histoire nationale. Des élèves français, suisses, catalans, allemands ont répondu à un questionnaire et raconté librement « leur » histoire nationale.

Contre les idées reçues d’un manque de connaissances historiques et de l’absence de tout récit commun, l’enquête dévoile des formes de narration, des organisateurs du récit et des contenus partagés, une véritable trame commune. L’analyse de ces formes et contenus précise leurs points forts, mais aussi les absences ou les spécificités nationales, et montre comment les savoirs scolaires coexistent avec d’autres sources de connaissances. Sont étudiées en particulier les places respectives et les fonctions du politique, de la religion, de la guerre, dans ces récits qui témoignent d’un imaginaire national.

Un effet « territorial » est enfin mis en valeur, à la fois moins important que prévu en France et significatif à l’échelle des pays. Sensibles au contexte, ces récits sont la manifestation juvénile d’une conscience historique en formation, qui s’exprime selon des formes inédites.

LeRecitDuCommunLeRecitDuCommun [1.627 Kb]

Vivre les disciplines scolaires - Vécu disciplinaire et décrochage à l’école

 

Livre sous la direction d’Yves Reuter, avec Sylvie Condette, Dominique Lahanier-Reuter, Oriana Ordonez-Pichetti, Xavier Sido, Liliane Szadja-Boulanger, Elisabeth Verfaillie-Menouar, Jingjing Yu

Cet ouvrage coordonné par Yves Reuter montre en quoi le vécu des différentes disciplines est un facteur tout-à-fait déterminant et susceptible d’engendrer des difficultés scolaires. Il peut engendrer, en effet, des relations complexes, parfois même conflictuelles, à l’école. À l’insu des enseignants eux-mêmes, le vécu disciplinaire peut être source de blocages, avec leur lot de représentations et d’émotions, de réactions négatives et d’enkystement dans l’échec.
Cet ouvrage se propose d’examiner ce phénomène, et cela à tous les niveaux de l’institution scolaire : enseignement primaire et secondaire, lycées professionnels et SEGPA… On apprend ainsi à quel point il est important de permettre aux élèves de dépasser certains stéréotypes qui opposent disciplines « principales » et « secondaires », « matières scientifiques » et « matières littéraires », etc. On mesure aussi qu’il est essentiel de déconstruire la notion de « don », d’insister sur la phase de compréhension pour montrer qu’elle n’est pas génératrice de souffrance mais de plaisir, de concevoir l’évaluation comme une aide à franchir des obstacles, etc.
Ainsi, ce livre représente-t-il, tout à la fois, une approche complètement nouvelle s’appuyant sur la spécificité des enseignements disciplinaires et une manière de relire et de relier les principes pédagogiques permettant de prévenir efficacement le décrochage scolaire.

Les Blagues à PISA - Le discours sur l’école d’une institution internationale

 

Livre de Daniel Bart et Bertrand Daunay

Enseignant, formateur, chercheur, parent, cadre de l’éducation, militant, élu, journaliste, quel acteur ou observateur du monde scolaire n’a pas entendu parler du Programme international de suivi des acquis des élèves (PISA) ? Depuis son lancement en 2000 par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), il bénéficie en effet d’un important prestige mondial : en témoignent les abondantes citations qui en sont faites dans le monde médiatique, politique ou universitaire. Pourtant, un aspect de ce programme semble peu discuté : le fonctionnement insensé de son discours, qui ne peut manquer de surprendre tout lecteur attentif des textes du PISA. C’est à cette lecture étonnée qu’est consacré ce court essai, qui vise à faire découvrir les curiosités, contradictions et bizarreries émaillant le discours du PISA.

Aller mieux - Approches sociologiques

 

Livre de Lise Demailly et Nadia Garnoussi (dir.)

Explorer les représentations et les pratiques de « l’aller mieux » dans le domaine de la santé et de la santé mentale plus particulièrement, tel est l'objectif général de cet ouvrage dont les contributions portent sur les dynamiques, les acteurs, les ressources concrètes et le vécu de la guérison, du établissement, du « s’en sortir ».

Souvent psychologisés ou naturalisés, les processus de l’aller-mieux sont ici analysés comme un objet à part entière de la sociologie qui livre sur eux des éclairages nouveaux.

Ces processus s’inscrivent au croisement de plusieurs domaines, celui des institutions du « normal » et du « pathologique », des politiques de soin et de care, de l'éthique et de l'existentiel. Aussi l’ouvrage donne-t-il la parole à des philosophes, des professionnels, des patients, ainsi qu’à des innovateurs, en présentant les expériences actuelles de pair-aidance en France ou dans d’autres pays.

Écritures de soi, Écritures du corps

 

Livre sous la direction de Jean-François CHIANTARETTO et Catherine MATHA

On peut relever la place de plus en plus importante occupée par le corps et la sensorialité dans les écritures de soi, comme dans la clinique psychanalytique. Cela renvoie à l’évolution tant des modalités de l’intime que de la psychopathologie contemporaine. Et cette évolution offre à penser autrement les liaisons et les déliaisons du corps somatique et du corps érotique, du corps à aimer et du corps à détruire, c’est-à-dire du corps et de ce qui l’anime.

Différentes questions sont ici débattues, notamment : le corps dans la cure et les conditions de possibilité de son écriture ; la dimension sensorielle de l’intime dans les écritures de soi ; le corps comme lieu et lien d’écritures… Le débat prend la forme d’un dialogue entre écrivains, spécialistes du texte littéraire et psychanalystes, autour des différentes formes d’écriture de soi et de leurs ancrages sensoriels : les écritures de soi, c’est-à-dire, au-delà même des « genres » consacrés (autobiographies, journaux intimes, autofictions, essais, etc.), toute écriture considérée dans sa dimension d’autoprésentation, lorsque l’écrit inclut un certificat d’authenticité produit par l’auteur en personne.

Les cahiers de la LCD

 

Les cahiers de la LCD (Lutte Contre les Discriminations) sont une nouvelle revue dans le paysage universitaire français. Ils visent à rassembler les connaissances et enrichir la réflexion et l’action autour des questions liées à la lutte contre les discriminations. Ainsi formulés, les cahiers ne sont pas uniquement une revue « qui traite » des discriminations mais également une revue « qui lutte » contre ces dernières à travers les propositions des chercheuses et chercheurs, mais aussi des acteurs et actrices de la lutte contre les discriminations.  A  destination  des  universitaires  et  étudiant.e.s  comme  des professionnel.le.s du champ des discriminations, les cahiers de la LCD encouragent des propositions d’articles et de thématiques variés, à l’interface des compétences académiques et professionnelles.

Pour son premier numéro, la revue « Les cahiers de la LCD » a décidé de s’intéresser aux villes, tant dans leurs usages que dans leurs politiques et gouvernance. Depuis quelques années, la politique de la ville s’ancre plus assurément encore du côté de la lutte contre les discriminations dans des plans territoriaux de lutte contre les discriminations inscrits au sein des contrats de ville notamment. L’accompagnement de ces politiques et leurs évaluations par des actreurs/trices de terrain ou par des chercheur/se/s entre directement en écho avec les préoccupations de la revue.

Femmes latino-américaines en contextes de migrations : partir, rester, revenir

 

N° spécial des Cahiers Alhim (Amérique latine Histoire et Mémoire), n°31, 2016

sous la direction de Virginie Baby-Collin ( Université Aix Marseille) et Anna Perraudin (Université Paris 7-URMIS )

[Numéro entièrement accessible en ligne et plurilingue]

L’expérience dans tous ses états - Une approche méthodologique

 

Livre de Yvon Corain

Qu'est que l'expérience ? Comment caractériser l'expérience, lorsqu'une personne dit avoir fait ou avoir eu une expérience ? Ces questions traversent, sous différentes formes, l'ensemble des sciences humaines et sociales. Mais quels sont les processus et les « niveaux de réalité » en jeu lorsqu'un individu réalise une expérience ? Il est proposé ici une approche méthodologique de l'expérience qui prenne en compte, d'un point de vue pragmatique, les multiples états, les multiples composantes de l'expérience chez « l'individu-réel ».

Chercher sa voie

 

Titre complet : Chercher sa voie - Récits de jeunes issus des migrations en France et en Allemagne

Livre sous la direction de Lucette Colin & Anna Terzian 

Cet ouvrage est l’aboutissement d’une recherche centrée sur les histoires de vie de jeunes issus des migrations, vivant en France ou en Allemagne, auxquels une vingtaine de jeunes chercheurs et d’enseignants-chercheurs des deux pays ont donné la parole. Ce dispositif de formation-recherche soutenu par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) fait lui-même l’objet d’une analyse croisée.

Que nous disent ces jeunes de leurs expériences culturelles et sociales, de leur parcours en matière de formation, des rapports qu’ils entretiennent avec l’institution scolaire, avec les langues qui les traversent, celles de l’école, de la famille, du pays d’accueil ?

Comment perçoivent-ils leur avenir personnel et professionnel ? Quels sont leur projets de vie, comment se situent-ils par rapport à l’âge dit adulte ?

Comme l’énonce une jeune femme de l’enquête, n’enseignent-ils pas finalement aux chercheurs en sciences sociales et humaines que nous sommes tous « condamnés à l’interculturel » ?

Version allemande

ChercherSaVoieChercherSaVoie [200 Kb]

La Trace - Dits et récits d’une hermaphrodite, travailleuse du sexe

 

 Livre de Claudette Plumey et Christine Delory-Momberger

Ce livre dit l'histoire racontée par elle-même de Claudette Plumey, née hermaphrodite, et de sa vie de femme libre. Née dans une ambiguïté de sexe, elle sent très vite quel est son genre et elle le construit avec sensibilité et justesse, en gardant dans toutes ses épreuves la confiance d'une femme heureuse. Passionnée dans ses amours, ses amitiés, ses engagements, Claudette est avant tout une femme dans la vie, une femme en vie. La trace, une trace. Claudette, résolument humaine.

LaTraceLaTrace [707 Kb]

Je chante donc je suis - Ethnicité, musique et expériences Tome 1

 

Livre sous la direction de Anissa Belhadjin, Luc Dall'Armellina, Béatrice Mabilon-Bonfils & Sébastien Pesce

Comment comprendre comment se construisent aujourd'hui le(s) sentiment(s) d'appartenance des jeunes générations dans une France devenue pluriculturelle, dans laquelle la présence des minorités a bouleversé le paysage intégrationniste ? Dans la production/reproduction/diffusion des discours d'appartenance des jeunes générations, des espaces sociaux hétérogènes sont en interaction : l'École et les musiques émergentes notamment, dans un espace politique que décrypte ce premier tome.

Je chante donc je suis - Ethnicité, musique et expériences Tome 2

 

Livre sous la direction de Sous la direction de Anissa Belhadjin, Luc Dall'Armellina, Béatrice Mabilon-Bonfils & Sébastien Pesce

L'université des artistes, c'est un échange inédit entre chanteurs et scientifiques sur une question socialement vive grâce à une mise en dialogue inédite. Les mutations contemporaines des socialisations affectent la construction collective de la citoyenneté. Ce second tome décrypte la manière dont les expériences subjectives mises en mouvement par les processus biographiques (re)donnent du sens au Vivre Ensemble que les institutions ont de plus en plus de mal à mettre en musique.

Activités langagières, pratiques pédagogiques et rituels

 

Livre sous la direction de Frédérique Montandon & Carla Schelle

Titre complet : Activités langagières, pratiques pédagogiques et rituels - Une approche interculturelle à l'école et en formation

Ce livre poursuit les réflexions du premier colloque international concernant « L’Ecole et l’enseignement en France, en Afrique francophone du nord et de l’ouest et en Allemagne » (Université Gutenberg, Mayence, Allemagne, juillet 2012). Il est l’aboutissement du deuxième colloque international « Activités langagières, pratiques pédagogiques et rituels à l’école, dans les pays francophones d’Afrique du Nord et d’Afrique de l’Ouest, en France et en Allemagne » et des échanges qui l’ont prolongé (UPEC, Créteil, juillet 2014). Les contributions réunies dans cet ouvrage, prenant pour objet les activités et les interactions langagières en contexte scolaire (en particulier plurilingue), interrogent la diversité des conceptions et des pratiques pédagogiques, le rôle des rituels et du langage au sein de l’éducation et de la formation des enseignants. En privilégiant une approche multidisciplinaire, les auteurs, de divers pays et de différents attaches (universitaires, formateurs, acteurs associatifs), abordent ces problématiques dans une pluralité de perspectives, tant méthodologiques que contextuelles.

J'aurais temps aimé. Aux frontières d'Argenton

 

Livre de Bernard Koest

Et si notre vie ne consistait à rien d'autre qu'à l'écrire ? Il suffirait de se retourner, de retourner dans son pays natal, où peut-être n'est-on même pas né, et voici alors que nous pourrions le choisir. La frontière entre temps et espace peut s'ouvrir pour peu que l'on y dérive, que l'on associe nos lieux avec nos images. L'auteur est artiste plasticien et photographe. Ses recherches sur les questions de la référence en photographie le consuisent à un important travail sur les frontières entre expérience personnelle et transmission artistique.

Frontières, limbes & milieux

 

Livre d'Eric Bonnet

Notre mobilité dessine des parcours, des temporalités, un départ et un retour, une topographie et une géographie où se mêlent l'extérieur et l'intime. Seuils et frontières, limbes, milieux et demeures, tels sont quelques-uns des territoires géopoétiques, géoartistiques et géoimaginaires que rencontre le promeneur dans ses espaces. Il peut alors en concevoir la cartographie. Riche de ses illustrations couleur, il ne s'agit pas ici d'un agrégat d'images ni d'un recueil d'images, mais d'une oeuvre faite avec des images et des mots.

Les frontières de l'extériorité - Journal de recherche, 2015

 

Livre de Gilles Picarel

Cette création est le résultat d'un projet photographique, Refuge, mené à Montpellier auprès de jeunes homosexuels victimes de l'exclusion. La photographie y est interrogée dans sa dimension à la fois sociale et artistique. Mon ambition était de travailler à partir d'une idée de l'identité individuelle comme une construction en mouvement permanent. Cette proposition artistique est également le point de départ d'une réflexion plus large sur la différence, l'altérité et l'extériorité. (Photographies en couleur).

Affleurement

 

Livre de Gilles Picarel

Un autoportrait réalisé à Valparaiso en 2015 est à la source de ce projet. Il en constitue le point fixe à partir duquel je suis revenu sur des photographies en partie déjà réalisées. Ce processus de création a permis l'émergence d'un nouveau réseau de sens entre ces différentes photographies. Mais, en faisant corps avec ces images éloignées et étrangères, une nouvelle extériorité s'est créée : une forme est advenue, toujours fuyante, étrangère, et en attente de sens.

Ce livre questionne la notion de passage, de bifurcation, et envisage la photographie comme un processus d’affleurement et d’actualisation entre le familier et l’étranger, le visible et l’invisible, la surface et la profondeur.

Nos mythologies économiques

 

Livre de Eloi Laurent

... Ce livre se propose de déconstruire trois discours aujourd’hui dominants, parvenus à différents degrés de maturité et qui reposent largement sur des mythologies économiques : le néo-libéralisme finissant, la social-xénophobie émergente et l’écolo-scepticisme persistant. Parmi les quinze mythologies économiques majeures que ce livre déconstruit : « Une économie de marché dynamique repose sur une concurrence libre et non faussée », « Il faut produire des richesses avant de les redistribuer », « Les flux migratoires actuels sont incontrôlables et conduisent au grand remplacement de la population française », « L’immigration représente un coût économique insupportable », « Les marchés et la croissance sont les véritables solutions à nos crises écologiques », « L’écologie est l’ennemie de l’innovation et de l’emploi ».

Fatima moins bien notée que Marianne

 

Livre de François Durpaire et Béatrice Mabilon-Bonfils

Fatima moins bien notée que Marianne pour un devoir équivalent, Issam et Kader plus punis que Mathieu pour un même comportement, des écoles publiques qui concentrent 90 % ­d’enfants musulmans quand d’autres n’en comptent aucun, des manuels scolaires qui réduisent l’islam à l’islamisme…

Eprouver le corps - Corps appris, corps apprenant

 

Auteure : Christine Delory-Momberger (sous la direction)

Editeur : ERES

Parution : à paraître le 11/02/2016

ISBN : 978-2-7492-4998-8

EAN : 9782749249988

EprouverLeCorpsEprouverLeCorps [231 Kb]