Appels

Le 86è congrès de l'ACFAS

 

Le 86e congrès de l’ACFAS (Association francophone pour le savoir), du 7 au 11 mai 2018, est placé sous le thème de la pensée libre, valeur cardinale de la recherche scientifique. « Du savant comme du poète, c’est la pensée désintéressée qu’on l’on entend honorer ici », écrivait Saint-John Perse, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1960. La pensée libre et désintéressée reflète un engagement absolu et dévoué dans la recherche, elle unit les membres de la communauté scientifique dans une même volonté de rigueur, de documentation, de diffusion de la connaissance. Partageable, cette pensée est sociale, interdisciplinaire, pluridicisplinaire ; elle informe, elle exprime des idées, elle manie des données, elle expose des faits ; elle se fait invention, image, théorie, représentation, hypothèse, conscience, perception, réflexion, concept ; elle prend position pour le savoir et dans le monde. En mai 2018 à l’UQAC, la pensée libre sera communication dans tous les sens du terme.

Le congrès annuel de l'ACFAS le plus important rassemblement multidisciplinaire du savoir et de la recherche de la francophonie, accueille des milliers de chercheurs et d’utilisateurs de la recherche provenant d’une trentaine de pays.

Depuis 1933, la communauté scientifique francophone profite de ce rendez-vous pour présenter ses plus récents travaux, connaître les derniers développements en recherche, débattre de questions d'actualité et échanger des idées avec des collègues, des associations et des groupes participants. Ce cadre stimulant est propice au partage de nouveaux savoirs qui donnent aujourd’hui sa forme au monde dans lequel nous vivrons demain.

"La France peut accueillir toute l'hospitalité du monde »

 

Appel du PEROU (Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines) en faveur de l'accueil des réfugiés

"En ce moment même, de Nice à Calais, de Paris à Bayonne, de Marseille à Cherbourg, se transmettent des gestes d'hospitalité qu'aucune procédure judiciaire ne saurait contenir. Aujourd'hui en France, d'innombrables citoyennes et citoyens inventent un quotidien habitable aux exilés du monde entier, ringardisant déjà et enrayant bientôt tous les plans de tri, contrôle, expulsion, destruction, placement, déplacement. Une loi L 622-1 dispose encore que « toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l'entrée, la circulation ou le séjour irréguliers d'un étranger en France sera punie d'un emprisonnement de cinq ans et d'une amende de 30 000 euros. ». Des égarés la tiennent pour lisible, s'éreintant à menacer, et pourquoi pas embastiller, un paysan pour des actes dont l'histoire retiendra qu'ils étaient justes. Leurs vétustes appareils policiers juguleraient ainsi des déferlements de migrants. Tout ce vieux monde pliera sous un débordement d'hospitalité, puisque c'est d'humanité qu'il s'agit, permettant à la France de prétendre au 21e siècle enfin..."

Auto/biographie, polyphonie, plurivocalité

 

Les lundi 19, mardi 20 et mercredi 21 juin 2017 à Rome

XVIème rencontre de l’Observatoire Scientifique de la mémoire écrite, orale et iconographique

Polyphonie, plurivocalité, remake peuvent-ils être des clés de lecture pour des récits autobiographiques écrits, oraux, iconographiques ? La citation, le renvoi, la référence à d’autres textes réalisent-ils la célèbre et paradoxale locution Je est un autre de Rimbaud (1871) ? 

L’utilisation de mots ou d’images prélevés d’un autre contexte et transplantés dans un corpus textuel propre peut répondre à deux objectifs opposés : d’un côté ces éléments peuvent être intégrés en tant que ‘porteurs de vérité’ ; de l'autre, ils peuvent être utilisés comme des instruments purs et simples (« Lorsqu’on n’a pas les mots, on va les chercher », dit un personnage du film Porte aperte, tiré du roman éponyme de L. Sciascia (mise en scène G. Amelio, scénario de G. Amelio et V. Cerami, 1990).

Le mot ‘citation’, rappelle Antoine Compagnon, n’existait pas dans la langue grecque ni latine (A. Compagnon, 1979, p. 95) : « Platon, qui recommande la méfiance par rapport à la répétition et au discours direct, les met en œuvre dans son texte ; Aristote, qui juge leur pouvoir favorablement, s’abstient d’en user » (ibid., p. 109).

La référence par excellence au concept de polyphonie est le livre ...

Travail, santé, précarité

 

Titre complet : Travail, santé, précarité - Les transformations contemporaines des métiers des secteurs de la santé et du social à l’épreuve du sens

Les 15-16 et 17 mars 2017 - IRTS Hauts de France - Site Métropole Lilloise - Rue Ambroise Paré, 59373 Loos

Argument et appel à communications

Depuis plusieurs années, les métiers du soin et du travail social ont connu des évolutions importantes de leurs conditions d’exercice. Ces transformations sont d’abord relatives aux dispositions en matière d’action médico-sociale introduites par les nouvelles législations.
Cette nouvelle gestion publique (new public management) fait écho avec l’épuisement de l’État providence. En effet, si les États Providence européens sont nés comme réponse, d’une part, aux révolutions industrielle et démocratique, et, d’autre part, à la question sociale résultant de la tension entre l’égalité juridico-politique formelle et la réalité des inégalités socio-économiques réelles, sa crise se traduit par un rapprochement des différents systèmes
construits par les États, dont on peut rappeler simplement quelques traits : activation des dépenses dites passives, responsabilisation des ayant-droit, financement par l’impôt, difficulté des équilibres financiers, marchandisation des services collectifs…
Approfondir ce diagnostic nécessite de le confronter aux évolutions réelles des rapports sociaux au sein d’une économie mondialisée et de ses répercussions sur les modes de subjectivation. La figure de l’individu autonome entre désormais en conflit avec les mécanismes de la solidarité et, pour reprendre les analyses de Marcel Gauchet 3 , conteste les institutions qui l’ont rendu libre. Les termes mêmes de société et de solidarité deviennent obsolètes au profit de représentations affaiblies comme l’humanitaire ou le « care ». Les inégalités sociales deviennent illisibles en se fragmentant ...

Enfance effacée : RÉSISTER, INVENTER… REJOIGNEZ-NOUS !

 

Appel du Collectif 39 « CONTRE LA NUIT SECURITAIRE »

Quel avenir pour les enfants ? Quel avenir pour l’enfance de l’humanité ? Prévention ou prédiction?

Les 39 se sont constitués spontanément, fin 2008, en réaction à la violence d’un discours de l’ancien président de la république, discours tenu à l’intérieur de l’hôpital psychiatrique « Erasme » situé à Antony. Son discours ne niait pas l’existence de la Folie, mais l’amalgamait avec des notions de dangerosité mensongères et abusives. Elles donnèrent lieu à la budgétisation immédiate de mises en acte de contraintes intolérables, à l’encontre des patients. (….)

Alors pourquoi un groupe Enfance au sein du Collectif des 39 ?

L’enfance avec tous ses « pourquoi » décrète la reconnaissance d’un besoin de compréhension aussi vital que le sont celui de se nourrir ou de rêver. « Ne faut-il pas en effet d’abord ne pas comprendre pour ensuite comprendre ? » Et ces pourquoi des enfants nous donnent, comme l’écrivait Robert Antelme dans son texte intitulé L’Espèce humaine, à ne jamais oublier, dans quel univers au plus haut point sadique et meurtrier nous pouvons nous trouver, quand il n’y aurait plus de pourquoi….. Alors quand nous avons dû constater qu’aujourd’hui, de plus en plus d’enfants ne trouvent plus d’espace pour déplier leur pourquoi, nous nous sommes réunis …..

Apprendre ensemble dans la société de l’accélération

 

Titre complet : Apprendre ensemble dans la société de l’accélération. Questions pour l’éducation, le travail et la santé.

9ème Colloque International sur l’Autoformation - UCO-Angers (France) – 26-28 octobre 2016

1/ APPEL A COMMUNICATION :

Un appel à communication est proposé par les comités du colloque Apprendre ensemble dans la société de l’accélération. Si vous souhaitez soumettre une communication s’inscrivant dans l’un des 7 axes thématiques du Colloque, veuillez-vous rendre sur www.9èmeAutoformation-AccélérationAttention-uco-Angers2016.com ou nous contacter directement à l’adresse 9èmeAutoformationAccélérationAttention@ucoAngers2016.com ou christian.heslon@wanadoo.fr afin d’obtenir l’ensemble des informations et le formulaire de soumission. Les résumés des communications sont à renvoyer pour le 15 juin 2016.

2/ AXES THEMATIQUES :

Axe 1 : Apprentissages et temporalités de l’accélération

Axe 2 : Quelles stratégies d’apprentissage face à des temporalités dissociées ?

Axe 3 : Quelle place pour les apprentissages collectifs face à l’idéal gestionnaire ?

Axe 4 : Apprendre ensemble entre générations : 1ère et 2nde moitié de vie adulte

Axe 5 : Maintenir l’attention à autrui malgré l’accélération : le problème du care

Axe 6 : Attention, apprenance et technologies

Axe 7 : Apprentissages coopératifs et nouvelles organisations de travail

Les activités de socialisation

 

Titre complet : Les activités de socialisation - Expériences plurielles et histoires de vie singulières

Appel à contributions pour le Hors-série ACTUELS n° 7

"Dans un contexte social, économique et politique de plus en plus contraignant et actuellement marqué par des bouleversements majeurs, les parcours de vie sont bien souvent caractérisés par des phénomènes de désocialisation, d’instabilité et de précarisation. Les incertitudes vécues par le sujet se conjuguent alors aux violences institutionnelles et idéologiques qui s’accompagnent d’un renforcement des contraintes normatives. Elles prennent notamment la forme d’une injonction croissante à la responsabilité et à l’autonomie : le sujet doit être acteur de sa vie, trouver en lui les solutions et les ressources pour dépasser ses difficultés et les conflits auxquels il est confronté. Cette conception du sujet relève d’un paradoxe par lequel celui-ci doit faire preuve d’autonomie tout en répondant à des visées d’adaptation aux évolutions de ses environnements et aux normes sociales qui les régissent.

En contrepoint de cette perspective on peut considérer que le sujet ne s’adapte pas passivement aux diverses influences des environnements sociaux dans lesquels il évolue. La socialisation ne se réduirait pas aux seuls mécanismes de transmission et d’intériorisation de normes et de valeurs, elle mettrait en jeu des processus de personnalisation par lesquels le sujet participe activement à la fois à son propre développement et à celui de ses milieux de vie. Toutefois, comment appréhender concrètement ces activités de socialisation ? Comment penser et soutenir l’activité du sujet sans risquer de l’astreindre dans cette dynamique de responsabilisation et d’autonomisation ? Comment étayer un modèle théorique qui prenne en compte la complexité de ces situations, permettant ainsi d’enrichir la compréhension des problématiques sociales actuelles ? ..."

Migrants et accès à la ville

 

Appel à contributions pour la revue "Espaces et sociéts"  

Calendrier : 1er octobre 2016 : date limite de remise des articles / 15 novembre 2016 : information des auteurs

"L’actualité récente relative à l’arrivée de réfugiés ou de demandeurs d’asile tout comme la réapparition de formes d’habitat précaire qui semblaient avoir disparu en Europe remettent à l’agenda la question de l’accès des migrants [1] à la ville. Si ces questionnements ne sont pas nouveaux et ont largement été débattus dans les sciences humaines et sociales, nous appelons ici à renouveler l’approche de ce problème en mettant l’accent sur les effets locaux produits par l’arrivée de migrants dans la ville, dans les pays du Nord comme dans les pays du Sud ; pour des migrations à distance comme de proximité. Nous invitons ainsi les auteur-e-s à interroger la notion d’accès – qui désigne étymologiquement autant l’approche de l’espace urbain que les modalités selon lesquelles celui-ci « consent » à accueillir les migrants – au travers de lieux qui matérialisent cet accès. Généralement la notion d’accès est entendue en termes de mobilités et de transports quand elle porte sur l’objet ‘ville’; ou en termes de conditions de ressources, de difficultés et d’inégalités (cf. numéro en cours E&S) quand elle porte sur l’objet ‘logement’. Quant aux travaux sur le fait migratoire, ils oscillent souvent entre les deux rives du migrant : l’émigration d’un côté et l’immigration de l’autre côté. Ce numéro d’Espaces et Sociétés entend poser le problème autrement en considérant l’accès à la ville d’une part comme une étape intermédiaire dans le flux de la migration et d’autre part en fonction de l’inscription (ponctuelle, provisoire ou permanente) de la personne dans des espaces urbains spécifiques.

Pour caractériser cet accès des migrants à la ville, nous proposons trois types d’interrogations : ..."


[1]. Les catégories de désignation des populations comme des lieux étant produites par les administrations ou les organisations en charge de ces populations, nous utiliserons à chaque fois ces terminologies en italique par souci méthodologique (catégories construites à des fins pratiques et non de connaissance).

Aging in a multicultural world – individual and social contexts of learning

 

The 7th conference of the ESREA Network ELOA - 17 th till 19 th of November 2016 - Department of Education, University of Wrocław, Poland

Second Call for Papers

"Currently Europe is facing a highly turbulent confrontation of values, cultural influences and challenges, connected with diverse identities and ways of living in a partly ‘united’ EU space. Besides its own unsolved dilemmas regarding confrontations between mixtures of cultures and nations in Europe, it has lately also been facing an intensive set of immigration challenges and opportunities from outside Europe, which are not generally accepted as a constitutive part of European culture. At the same time, demographic pressures as many European societies age and a lively and at times tense policy and political debate over questions of identity and immigrant integration are having obvious impacts on perceived European strengths. In addition, the most recent terrorist events in France and Belgium open up new questions about migrants and refugees and threaten to reduce their possibilities of becoming respected members of European communities...."

Site du congrès

Recherche et formation des enseignants

 

Titre complet : Recherche et formation des enseignants : Défis de la « mobilité », stratégies d’ouverture et apprentissages interculturels

Appel à communication (Date limite de soumission des propositions : 1er mai 2016)

...Ce colloque (qui se tiendra du 5 au 7 octobre 2016) vise à explorer les divers modes de rapport entre démarches de recherche et formation des enseignants et à interroger la place de la « mobilité », individuelle, interpersonnelle, collective, institutionnelle dans des contextes interculturels comme principe de développement des relations éducatives et des processus formateurs. En effet, articuler recherche et formation (initiale et continue) des enseignants c’est postuler la double dimension heuristique et pragmatique des différentes modalités de transition et de la formation à la recherche, et inversement de la recherche à la formation...

Migrations et migrants au cœur du faire politique

 

Le Réseau Migrations a le plaisir de vous informer de l’appel à candidature qu’il lance pour la tenue de sa première Université d’Eté qu’il organise à l’Université d’Ibn Zohr d’Agadir au Maroc du 29 août au 4 septembre 2016

La thématique de l’Université d’Eté porte sur les « Migrations et migrants au cœur du faire politique ». Encadrée par un comité scientifique composé de membres du Réseau Migrations et animée par des chercheurs spécialistes des phénomènes migratoires, cette semaine de réflexion articulera des ateliers de travail par axes de recherche ciblés pour les doctorant.e.s retenu.e.s, des conférences plénières, des tables-rondes avec des acteurs de la société civile ouvertes au public et des sorties de découverte du milieu local pour les participants. 

Le laboratoire MIGRINTER de l’Université de Poitiers et l’Observatoire Régional des Migrations, Espaces et Sociétés (ORMES) de l’Université Ibn Zohr d’Agadir sont partenaires de cet événement. Pour candidater, le ou la doctorant.e doit mener une recherche qui s’inscrit partiellement ou totalement dans un ou plusieurs des axes de l’argumentaire proposé. 

Le dossier de candidature doit être envoyé avant le 11 mai 2016 à l’adresse suivante : universite.reseaumig@gmail.com.

Contre la répression en Turquie

Une conférence aura lieu à l'Ecole des hautes études en sciences sociales le mercredi 13 avril, de 14h à 17h30 (amphithéâtre François-Furet), sur la répression dont sont victimes les universitaires de Turquie dans leur action pour la Paix. Cette conférence doit présider à la création d'un "Comité international aux universitaires pour la paix - Academics for Peace International Support Committee/Baris Için Akademisyenlerle Uluslararasi Dayanisma Komitesi)".

Avec la participation du Groupe international de travail « Liberté de recherche et d'enseignement en Turquie » (GIT), de la section EHESS de la Ligue des droits de l'homme, d'enseignants-chercheurs des universités Paris-Descartes,Paris 10, Paris 8,Paris 1, Strasbourg, etc. Des ommunications par voie électronique seront établies avec des collègues de Turquie.

La Migration, au miroir des Arts et des Questions d’Éthique

 

Appel à communication pour le troisième Séminaire Annuel du Réseau Migrations (20 Juin 2016 – à la M.S.H.S. de Poitiers –MIGRINTER – Université de Poitiers, France)

Le Réseau Migrations a le plaisir de vous informer de l’appel à communication qu’il lance (pdf ci-joint à ce message) pour son troisième Séminaire Annuel qu’il organise à la M.S.H.S. de Poitiers, accueilli par le laboratoire MIGRINTER de l’Université de Poitiers, France, le 20 Juin 2016.

Nous aborderons lors de ce Séminaire Annuel la double thématique : « La Migration, au miroir des Arts et des Questions d’Éthique ».  

Cette journée sera en partie dédiée à la vie du réseau et à la création d’un espace informel de discussion pour les chercheurs dans les études migratoires, dans la continuité des premiers événements scientifiques organisés par le Réseau depuis Juin 2014. L'idée est de créer un cadre informel d'échanges et de discussions où tous les participants pourront évoquer leurs travaux et leurs réflexions, parallèlement et au-delà de la thématique fixée pour l’événement.

La date limite de soumission des propositions de communication est fixée au 15 mars 2016 inclus.

La ville face aux discriminations

 

Appel à articles pour le numéro 1 de la revue "Les Cahiers de la LCD"

Les cahiers de la LCD (Lutte Contre les Discriminations)sont une nouvelle revue dans le paysage universitaire français[1]. Ils visent à rassembler les connaissances et enrichir la réflexion et l’action autour des questions liées à la lutte contre les discriminations. Ainsi formulés, les cahiers ne sont pas uniquement une revue « qui traite » des discriminations mais également une revue « qui lutte » contre ces dernières à travers les propositions des chercheuses et chercheurs, mais aussi des acteurs et actrices de la lutte contre les discriminations. A destination des universitaires et étudiant.e.s comme des professionnel.le.s du champ des discriminations, les cahiers de la LCD encouragent des propositions d’articles et de thématiques variés, à l’interface des compétences académiques et professionnelles.

Pour ce premier appel à articles, la revue « Les cahiers de la LCD » (Lutte Contre les Discriminations) a décidé de s’intéresser aux villes, tant dans leurs usages que dans leurs politiques et gouvernance. Depuis 2014, la politique de la ville s’ancre plus assurément encore du côté de la lutte contre les discriminations (CGET, 2014) dans des plans territoriaux de lutte contre les discriminations inscrits au sein des contrats de ville, et dans leurs évaluations prévues[2]. L’accompagnement de ces politiques et leurs évaluations par des actreurs/trices de terrain ou par des chercheur/se/s entre directement en écho avec les préoccupations de la revue....


[1] Site de la revue en préparation

[2] http://www.ville.gouv.fr/IMG/pdf/cadre-de-reference-discrimination.pdf

The role, nature and difficulties of dialogue in transformative learning

 

Second call for papers, symposia, experiential workshops, posters etc proposals for our 2nd Conference to be held in  Athens, Greece, 24 th‑26th June, 2016

On  dialogue : dialogue represents a central element of our network, and may also be at the heart of transformative learning processes. Dialogue can take many forms : it may lie at the core of our formation as human beings, in relation to significant others, as well as in our transformations, at various stages of our lives. ...

Le cirque ROMANES en danger

 

Appel à signature de soutien (14 034 signatures au 8/11/2015)

"Cela fait vingt ans que le Cirque tzigane Romanès, unique en Europe, est implanté à Paris avec le soutien de la Mairie de Paris. Il nous permet de faire notre métier d’artistes en faisant rayonner et mieux connaître la culture tzigane en France. Nos spectacles ont déjà été accueillis par des milliers de spectateurs.

Depuis vingt ans, nous avons été déplacés dans divers lieux, de la Place Clichy (18e) à la Porte de Champerret (17e) en fonction de la disponibilité des terrains. En tant que Gitans Tziganes, nous avons souvent dû faire face à la méconnaissance de notre culture, voire parfois à des réactions  agressives. Nous avons toujours relevé le défi de la peur de l’autre et du racisme.

Installés depuis le mois de juin 2015 dans un nouveau lieu, au Square Parodi dans le 16e arrondissement de Paris, nous faisons face, chaque jour, à un réel vandalisme qui nous fait comprendre que nous ne sommes pas les bienvenus pour certains.

Chaque jour depuis deux mois, nous sommes confrontés à des actes de délinquance odieux, nos portes et fenêtres de caravanes sont défoncées, nos canalisations d’eau percées, notre branchement internet incendié, toutes nos archives photos ainsi que nos costumes de scène ont été volés, etc. Sans compter les multiples procédures judiciaires déposées contre nous, par diverses associations locales.

Lorsque ce site nous a été proposé par la Mairie de Paris, au vu de la pénurie de terrains, nous n’avons pas eu d’autre choix que d’accepter cette proposition.

A ce stade, la situation est grave car notre avenir professionnel est menacé ainsi que notre sécurité. Pour ces raisons, nous demandons à toutes les bonnes volontés de nous soutenir en signant notre appel afin que cessent ces actes racistes. Nous demandons juste qu’on nous laisse faire notre métier d’artistes qui consiste à accueillir chaleureusement tous les publics et à faire découvrir la culture tzigane, dans toute sa beauté et son intégrité."

Les échanges sexuels et leurs « clients »

 

Un appel à communications est lancé pour un colloque qui aura lieu à l’université Paris Ouest Nanterre (France) du 14 au 16 Juin 2016.

Date limite pour l’appel à communications : 18 décembre 2015

L’objectif de ce colloque est de contribuer à l’élargissement du concept d’échange économico-sexuel à partir des notions de transactions sexuelles et de sexualité négociée en concentrant le point de vue sur les « clients ». L’originalité de la perspective est donc double puisqu’il s’agit non seulement de repenser à nouveaux frais l’économie de la sexualité dans son ensemble, mais également de le faire à partir de la question spécifique de celles et ceux qui, occasionnellement ou non, de manière implicite ou explicite, « paient », « achètent », « rémunèrent », « rétribuent », etc. Se trouve donc au cœur de ce colloque une triple question dont l’apparente simplicité masque une profonde complexité : qui paie dans les échanges économico-sexuels ? Comment et pourquoi ? Les propositions de communication dépasseront le seul cadre de la prostitution pour s’intéresser aux formes « plus ordinaires » de transactions sexuelles et ne porteront que secondairement sur les prestataires de services sexuels.
On doit à l’anthropologue italienne Paola Tabet la mise en évidence au cours des années 1980 de l’existence d’un « continuum dans les formes de relations sexuelles entre homme et femme impliquant un échange économico-sexuel » (Tabet, 2005, p.9). Ces formes de relations sexuelles allant de la « prostitution » au mariage, le concept d’échange économico-sexuel a marqué en profondeur l’analyse des échanges sexuels entre hommes et femmes – et, au fond, celle plus générale des rapports sociaux de sexe –, mais également l’approche de l’activité prostitutionnelle en contribuant à en redessiner les contours. Par rebond, et bien qu’elle ne soit pas à proprement parler l’objet de Tabet, c’est l’analyse de la sexualité elle-même qui a été profondément influencée... 

Excellence, Immédiateté et déclassement - Quel sens pour l’autonomie adulte ?

 

Date limite de soumission des propositions : 21 aout 2015

Du 24 au 26 novembre 2015 à l'UCO (Angers), colloque organisé par l’équipe CAFORE, IPSA, UCO.

Exigence de l’excellence, impératif de l’accélération et hantise du déclassement, telles sont les contraintes que présentement nous nous donnons ou auxquelles nous avons l’impression d’être confrontés, mais en disposant de quelle marge d’autonomie ? Depuis une trentaine d’années les changements opérés dans l’organisation de nos vies quotidiennes ont été très importants, voire considérables au regard de ceux intervenus au cours des siècles précédents : il ne s’agit plus désormais d’arriver à l’heure mais de rester dans l’immédiateté ; l’instant présent en effet, nous indique notre portable, peut être souvent différent du précédent et n’avoir aucun lien avec le suivant, dans l’information qu’il nous livre et à laquelle nous sommes toujours tenus de devoir réagir. Une frénésie de changements semble s’être emparée de nos espaces de vie et sans doute plus encore des espaces professionnels, pressés d’innover dès aujourd’hui pour continuer à innover demain, des espaces qui ressemblent à un vaste chantier comprimé par les échéances. Et un tel chantier, nous le dénommons spontanément par l’euphémisme modernisation pour mieux passer sous silence les conditions danslesquelles il se déroule. Les discours du management, celui des ressources humaines sur l’implication des salariés dans leur travail, leur autonomie et leur responsabilité, cherchent en ...

"Aidez-nous à publier "Désordres" le dernier livre d’Antoine d’Agata"

 

A l’occasion du 20ème anniversaire du Festival Voies Off, publication de "Désordres" le dernier livre d’Antoine d’Agata, qui met en lumière la part documentaire des 20 années de son parcours photographique. Pour permettre l'édition de ce livre

  • Les dons sont à faire ICI

Les Sorins de Montreuil font appel à votre générosité

 

Depuis trois ans, le Collectif des Sorins, groupe de 173 hommes d’origine ouest-africaine, vit dans une ancienne serrurerie à Montreuil. Dans le cadre d’un projet de mise en sécurité du bâtiment, ils cherchent à financer l’aménagement des sanitaires avec votre aide !

Quelle architecture pour l’école de demain ?

 

Appel à contributuions pour la revue "Education et socialisation" (Cahiers du CERFEE)

Date limite de réception des articles définitifs : avril 2017

La forme scolaire est aujourd’hui questionnée comme jamais auparavant, par la pluralisation des socialisations juvéniles, par le tournant global et par l’explosion des technologies. Pourtant, les fondamentaux de la culture et de la grammaire scolaires résistent. Dans ce contexte, l’architecture scolaire est partie prenante de ce qui se joue dans le lieu scolaire. Car les lieux parlent : ils sont performatifs bien au-delà de leurs fonctions matérielles. Que nous dit l’architecture scolaire de l’école ? L’espace scolaire incarne certaines valeurs scolaires. Mais il est aussi prescripteur de pratiques et de comportements. L’architecture publique a la fonction de rendre manifestes des valeurs collectives. Certes, l’architecture de l’école n’assure pas en elle-même une fonction pédagogique, mais elle y contribue...

Numéro 6 de notre revue en préparation : appel à contribution

 

Appel à contribution

Pour le 15 avril au plus tard

Message de l'AECSE - 10 janvier 2015

Association des Enseignants Chercheurs en Sciences de l’Education (AECSE)

En tant que principale instance de représentation de la communauté des chercheurs et enseignants en éducation et en formation, en tant qu’instance menant un travail permanent de réflexion dans tous les secteurs où se déploient des activités éducatives, en tant qu’instance visant à éclairer les débats éducatifs par un regard scientifique, l’Association des Enseignants Chercheurs en Sciences de l’Education (AECSE) tient à exprimer son émotion et son indignation face aux événements tragiques qui viennent de toucher la France. Nous partageons la souffrance des familles de toutes les victimes, et nous nous associons aux manifestations républicaines.

En ces temps assombris, nous affirmons notre engagement dans la défense des valeurs de la République, de l'émancipation, de la critique et des libertés de penser, d'écrire, de publier, de s’exprimer ...

Colloque du RT18 "Relations Professionnelles"

Ce colloque se tiendra à Aix-en-Provence, les 28 et 29 Mai 2015  

Les propositions de communication de 3 000 signes doivent être adressées avant le 3 novembre 2014 à : mias@ens-cachan.fr et eric.verdier@univ-amu.fr

 

Comment le travail se négocie-t-il ?

Aujourd’hui, d’aucuns pourraient avancer la thèse selon laquelle la financiarisation de l’économie a engendré une triple crise du rapport salarial : de l’emploi, du travail et de la protection sociale des salariés. Face aux inerties de ce rapport, une norme de flexibilité, faite de souplesse, de réactivité et d’innovation, tend à s’imposer comme une nécessité incontournable, dont les acceptions sont toutefois diversifiées d’un contexte sociétal et d’un locuteur à l’autre. Que ce soit dans le cadre du « dialogue social » – à l’initiative des pouvoirs publics et/ou des acteurs sociaux –, dans le cours de démarches unilatérales engagées par les employeurs, ou encore sous l’empire des mobilisations collectives, les diverses facettes du rapport salarial font actuellement l’objet de remises en question plus ou moins profondes ou abouties selon les contextes industriels, politiques et sociétaux. Dans ce contexte d’une crise multidimensionnelle, ce colloque choisit d’interroger les possibilités et les processus de négociation autour de l’activité de travail, de son contenu et de ses conditions d’exercice.

Agir pour l'égalité

A renvoyer le 23 Février 2014 au plus tard

 

Ce programme d’étude et d’échanges réunit une vingtaine d’étudiants venus de différents pays, souhaitant approfondir leurs connaissances et agir sur les problématiques liées au respect des droits, à l’égalité des chances et à la diversité dans leurs sociétés. Il a la spécificité d’aborder ces questions à travers une perspective historique, comparative, et tournée vers l’action de terrain.

Ainsi, pendant un mois, les participants échangeront avec des experts universitaires, des acteurs institutionnels et des acteurs de terrain sur ce qui fait la complexité de ces sujets dans le contexte constitutionnel français. Ensemble, ils aborderont à la fois l’histoire de l’esclavage, de la colonisation et de la Shoah, les politiques d’immigration, d’égalité des chances, et de promotion de la diversité, mais aussi les textes de loi et leur application sur le terrain, que ce soit à l’échelle des collectivités territoriales, des entreprises, ou au sein de la société civile. Si les affaires internationales (conflits, accords, crises humanitaires, etc) ressortent naturellement dans les discussions entre les étudiants au cours du programme d'été, et font d'ailleurs l'objet de diverses activités Humanity in Action à travers le monde, ce programme n'y consacre pas de session en soi : le parti pris des programmes d'été Humanity in Action est de se concentrer sur ce qui fait la complexité du respect des droits, de l'égalité des chances et de la diversité dans le pays où se déroule le programme, plutôt qu'à l'étranger, ce que de nombreux organismes proposent déjà. Enfin, tous les programmes Humanity in Action se déroulant simultanément à travers l’Europe, les participants auront l’occasion de débattre de sujets plus internationaux ou de croiser leurs perspectives dans une démarche comparative à la Conférence Internationale pour des sociétés plus conscientes et plus inclusives de leur diversité croissante

AgirEgalite2014AgirEgalite2014 [220 Kb]

Ethnicité et Citoyenneté : socialisations musicales, socialisations scolaires

Colloque les 11 et 12 septembre 2014 à l'Université de Cergy-Pontoise.

 

Le colloque international « Ethnicité et Citoyenneté : socialisations musicales, socialisations scolaires » est l’occasion de réunir des chercheurs sur une question socialement vive et de faire date sur un sujet singulièrement peu traité dans le contexte politique et scientifique français. Parmi les pratiques culturelles, la musique et en particulier les musiques émergentes sont au cœur de la socialisation juvénile et participent à construire des sentiments d’appartenance. Entre mise en jeu du corps et voix politique, entre contre-culture et sous-culture, les musiques émergentes, partie intégrante des cultures juvéniles, véhiculent de manière privilégiée des questionnements sur le monde…

L’originalité de la manifestation est de réunir pour la première fois dans le cadre universitaire artistes et chercheurs pour débattre de la question du lien social contemporain : des tables rondes seront  organisées le 11 septembre mettant en dialogue chanteurs et chercheurs…

La mobilité : concepts et valeurs

Les 20-21 MARS 2014 à l'Université Paris Descartes

 

 

Colloque international  et interdisciplinaire

Comité organisateur : Speranta Dumitru (CERSES & U. Paris Descartes), Solange Chavel (U. Poitiers), Patrick Turmel (U. Laval, Québec).

Conférences invitées : Peter Adey (University of London), Chris Bertram (University of Bristol) Catherine de Wenden (CERI, Sciences Po), Vincent Kaufmann (Ecole polytechnique fédérale de Lausanne), Stéphanie Souche (LET, Lyon II)

 

Les analyses de la mobilité présupposent souvent des jugements de valeur. Ainsi, le récent « tournant de la mobilité » en théorie sociale qui montre que la mobilité sous-tend toutes les pratiques sociales (Urry, 2000) souligne aussi son caractère vital (Creswel, 2006 ; Adey, 2010). De même, les études sur la manière dont la pauvreté, le handicap, le genre et l’appartenance nationale affectent la mobilité présupposent que les inégalités en termes de mobilité sont injustes et devraient être corrigées. Qu’est-ce donc que la mobilité, et qu’est-ce qui en fait un trait vital et fondamental ? ...

Pour le retour de Leonarda

RESSOURCES DE LA CREATIVITE

Appel à contribution
Colloque international à TUNIS, les 12 et 13 avril 2013

 

Ce colloque international interdisciplinaire

est organisé à Tunis, à l’Université de la Manouba les 12 et 13 avril 2013, dans le cadre du séminaire international nomade « Savoirs créatifs, savoirs migrateurs ». Le colloque sera précédé de deux journées de projections de documentaires de longs métrages consacrées à la transition démocratique tunisienne.

Originalité du colloque et du dispositif :

Ce colloque intervient dans le cadre du programme de recherche Éthiques de la création (2008-2014, responsabilité Sylvie Dallet). Le colloque d’avril 2013, « RESSOURCES de la CRÉATIVITÉ » s’inscrit en sixième étape du séminaire «Savoirs créatifs, savoirs migrateurs », lancé en 2012 et labellisé par le Centre d’Histoire culturelles des Sociétés Contemporaines (Université de Versailles-Saint-Quentin), la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord et l’Institut Charles Cros. Dans le cadre de son thème « Ressources de la créativité » il est accueilli à Tunis à l’université de la Manouba …

  1. L'intégralité du texte

RECITS DE SOCIETE : quellle approche critique ?

Le 10 juin 2013 à l’Université Paris 13 – Paris Sorbonne Cité Centre d’Etude des Nouveaux Espaces Littéraires (CENEL, EA 452)

 

A faire parvenir avant le 10 mars 2013

 

Les Mythologies de Roland Barthes

ont ouvert la voie d’une nouvelle forme de littérarité de l’espace social. Fragments critiques sur le monde contemporain, ils donnent corps à des petits récits de société, même s’ils sont constitués pour être immédiatement disséqués, déconstruits, démystifiés. Depuis le narrative turn, l’essor du storytelling commercial ou politique, les récits se fabriquent avec des bribes éparses de manière archipélique, de façon répétitive et variante à la fois (rumeurs), à travers des supports transmédiatiques (presse écrite ou orale, discours, vidéos, films), de sorte que l’identification d’une structure narrative en est rendue difficile, malgré la sensation claire qu’un récit s’est bel et bien déployé, même de façon intermittente. « Récit de société » est donc à entendre comme une masse confuse et diffuse d’une multitude de petites formes narratives qui habitent notre quotidien, le fictionnalisent et lui donnent chaque jour un peu de sens. C’est le grand récit du progrès industriel contre celui de la décroissance, c’est la petite histoire exemplaire d’un everyday hero, c’est l’institutionnalisation du récit de soi en tant qu’injonction sociale, c’est la légende urbaine qui réveille la part d’irrationnel dans la croyance, c’est le fait divers qui plonge la communauté dans l’effroi, c’est enfin une fiction économique et politique qui indique le sens de l’Histoire….

  1. Contacts : mireille.brange@univ-paris13.fr et nachtergael@univ-paris13.fr