Les nouveautés

Soudain l’été dernier - Petite chronique d’un été violent…

19/10/2015

Etat d'alerte de Gérard Gromer

"La canicule, cet été ? De quoi être préoccupé ! La planète, c’était clair, allait tôt ou tard être privée d’eau salubre et d’air respirable. Les humains et autres mammifères, c’est déshydratés et asphyxiés qu’ils allaient finir leur odyssée sur terre ! J’avais rassemblé mes dernières forces pour fuir une ville écrasée de chaleur, une cité ralentie et à moitié désertée. Heureusement je savais où aller : ce n’était pas la première fois que je m’apprêtais à trouver abri et protection sur les hauteurs du massif vosgien. L’endroit était loin de tout, des centres commerciaux, des cafés, des restaurants, de la poste, des pharmacies, des points-presse. Je n’avais emporté ni ordinateur ni tablette ni IPod. J’étais déconnecté, sans identité numérique, dans l’impossibilité de recevoir ou d’envoyer des textos. Mais je n’étais pas isolé : des voisins me refilaient des exemplaires d’un quotidien régional qui citait souvent le Spiegel ou la Bild Zeitung. Il arrivait qu’un ami en djellaba me monte le journal Libération pour ne pas – me disait-il en souriant – me priver des dessins de Willem, bien plus éloquent sur l’actualité mondiale que n’importe quel édito. Par ailleurs j’avais accès aux matinales de l’info, je regardais vaguement les chaînes d’information continue, par petites doses, puis plus souvent. Difficile d’échapper aux médias et au contact qu’ils vous offrent en permanence avec le monde qui s’agite. Difficile même, surtout en montagne, d’éviter le rendez-vous matinal avec la météo. J’aime les regarder, les météo-girls, elles sont primesautières, bien entraînées et très professionnelles...."

« Je marcherai sur tes traces »

18/10/2015

Du 26 octobre au 8 novembre 2015 - 28, rue Beaurepaire – 75010 Paris - Horaires : Lun.-Dim. : 13h-19h -Métro : République - Vernissage le 29 octobre

Exposition de photos de Laure Pubert

" Je marcherai sur tes traces » est le récit en images d’une disparition sans corps, d’une enquête fantastique qui a pour cadre la Norvège. Provoqué par la lecture du roman de Tarjei Vesaas, Les oiseaux, ce voyage répondait à une urgence, celle de garder en soi la trace d’un personnage fictif, comme un double hybride, distinct du personnage inventé, dont la confrontation avec le réel a créé une chimère...."

Auto/biography : its telescopic and temporal dimensions

16/10/2015

Monday, June 27- Tuesday, June 28 2016 - Palazzo Antici Mattei, Rome, Italy

XV Symposium of the Scientific observatory of the written, oral and filmic memory and of the autobiographical patrimony : "The topic chosen by the Scientific Observatory of the written, oral and filmic memory and of the autobiographical patrimony for the next upcoming 2016 Symposium is regarding Auto/biography: its telescopic and temporal dimensions. Which linguistic modalities, which spacial and temporal perspectives give meaning to the past within the autobiographical narrations? How do famous or common people structure in their autobiographies the relation between the time of the narration and the time of the event? How is that memory brought back?

Into the autobiographical memories of scientists for example, the outcome of the research correlates strongly with all previous paths. And in the history of visual arts, the past has frequently been dressed up with present appearances. The key question of this call is to analyse how the narrating subject makes his/her self-narration truthful, which modalities and which rhetorical tools are exploited in the here and now."

La dernière lettre - Numéro 116 - 14 octobre 2015

 14/10/2015

A lire ICI

C’est quoi un salon du livre ?

13/101942

A l’espace des Blancs Manteaux, s’est tenu le week-end des 9, 10 et 11 octobre 2015, le Salon de la revue.

Un article de Maryse Emel paru dans NONFICTION.fr

 (http://www.nonfiction.fr/article-7828-cest_quoi_un_salon_de_la_revue.htm)

"Tous les ans se retrouvent à Paris, les éditeurs de revues-papier qui se maintiennent même si Internet gagne du terrain et qu’elles disposent de sites. Philosophie, littérature, ethnologie, sociologie, la liste est grande des revues présentes. Vendredi 9 octobre à 19h tout a commencé. Heureux de se retrouver chacun discute, expose ses derniers numéros ou parfois la collection intégrale. Ce qui est frappant c’est la jeunesse de certaines équipes portées par le désir de résister même si elles ne gagnent rien et que souvent leur travail se ramène à du bénévolat. Il s’agit de proposer à toutes les revues une réelle visibilité, tant il leur est devenu difficile d’occuper un tel espace dans les librairies. Quand elles ont l’opportunité d’y être, c’est souvent dans des recoins où elles retournent dans l’ombre soulignera un des organisateurs de l’événement."....

Le But de Roberto Carlos

09/10/2015

Les jeudi 22 et vendredi 23 octobre 2015 - 19h30 - Auditorium de la SACD - Paris - Maison des Auteurs - 7, rue Ballu 75009 Paris - M° Place Clichy (Entrée libre - durée 1h15 – pot convivial à l’issue de la lecture, en présence de l’auteur)

La Compagnie du Samovar avec le soutien de Ecarts-Anis Gras/Le lieu de l’autre présente une lecture de sa nouvelle création théâtrale.

« Face à l'explosion des images de corps vivants cognés aux murs, aux barbelés, aux rivages, il me fallait écrire. Écrire sur l'émigration. En inventer l'écriture, celle qui rende compte d'une réalité insupportable. »  Michel Simonot Le But de Roberto Carlos est un récit. Celui du périple d'un jeune garçon, propulsé par son rêve de devenir footballeur en Europe. Il fuit son pays. Le texte est écrit au rythme des images, dans le souffle du voyage, de ses accélérations, de ses ruptures, de ses allers et retours… Le But de Roberto Carlos est une dissection vivante de l'odyssée moderne d'un émigré, racontant aussi bien les obstacles physiques franchis que les espaces mentaux dévoilés par la peur, l'espérance, la solitude, l'enthousiasme, l'abattement. Depuis le premier camion, c'est cette route de 11600 kilomètres qui est racontée du dehors et du dedans, cette route passant par les déserts, les villes, débouchant dans des camps et des cellules, obligeant au travail clandestin et à la charité, côtoyant parfois les morts de faim, cette route monnayée toujours à coup de corruptions et de bakchichs. L’écriture voyage entre réel, poésie, imaginaire… A aucun moment elle n'est documentaire, ni ne prend pour argent comptant un réel trop vite considéré comme connu et repéré....

Portes ouvertes sur le Travail

05/10/2015

Saint-Dié-des-Vosges : le 7 octobre 2015
Senones : les 8, 9 et 10 octobre 2015

"Alors que le travail se fait rare, il ne cesse de prendre de plus en plus de place dans nos vies. Il fut un temps pas si lointain où 'travail' rimait avec esclavage, aujourd’hui le travail est assimilé à l’existence, il constitue l’essence même de la reconnaissance sociale. Dans notre société, peut-on exister sans travailler ? Mais qu’est ce que le travail ?

Les 7 et 8 octobre 2015, des hommes et des femmes solidaires, acteurs du grand espace déodatien, se réunissent autour de cette lourde question aujourd’hui omni présente. Ce véritable réseau partenarial diversifié et complémentaire travaille d’arrache pied pour impulser une vraie dynamique de territoire dans notre univers social et économique..."

A l'occasion de ces journées, Christophe Pittet présentera un travail photographique intitulé « Portraits de crise (s) » qui est un reportage réalisé à Athènes peu de temps avant les législatives du 20 septembre. Ces photographies seront présentées également à Montreux dans le courant du printemps 2016.

Printemps Robert Castel - Hommage national

05/10/2015

"Quand Robert Castel nous aide à comprendre le travail social..."

Le 16 octobre 2015, de 9h à 17h - Salle de conférence -Auberge de jeunesse Yves Robert - 20 Espl anade  Nathalie Sarraute 75018 Paris

Attention : Le nombre de places étant limité, l'inscription est recommandée au mail suivant : doc@ensparis.fr

Migrant-e-s par le mariage - enjeux et perspectives

05/10/2015

Les 15 et 16 octobre 2015 à l'ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE LYON (ENS) - Site Buisson Salle n°2 - 19 allée de Fontenay 69007 Lyon (Arrêt métro : Debourg).
Entrée libre et gratuite sur inscription : laure.sizaire@univ- lyon2.fr

Ces journées sont soutenues par l’Institut des Sciences de l’Homme (ISH), le laboratoire du Centre Max Weber (CMW UMR 5283) et le Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (LARHRA UMR 5190) ainsi que par la Région Rhône‐Alpes dans le cadre de la quinzaine Egalité Femme/Homme.

Comprendre la transmission du travail

01/10/2015

Auteur : Richard Wittorski   

Editeur : Edition Champ Social

Parution : 15 octobre 2015

ISBN : 978-2-35371-895-5

EAN :  9782353718955

 

Séminaire de formation doctorale interuniversitaire 2015-2016

28/09/2015

Le programme 2015-2016

Plumes et ancres sociales

25/09/2015

Le 8 juillet 2016 à Héroubille Saint-Clair, près de Caen, le 1er salon du livre en travail social 

Extrait de la lettre d'appel :

"L’institut Régional du Travail Social de Basse-Normandie (IRTS-BN) organisera le 1er Salon du livre en travail social le vendredi 8 juillet 2016, de 13h30 à 18h00, dans ses locaux, 11 rue Guyon de Guercheville, à Hérouville Saint-Clair, près de Caen (14).

Quoi de mieux qu’un Salon du Livre pour faire se rencontrer des auteurs (écrivains, chercheurs, témoins…) des lecteurs (étudiants, travailleurs sociaux, militants associatifs, grand public sensible à ces questions) et des professionnels du Livre ? Et ainsi mieux comprendre les populations, actualiser ses connaissances, favoriser les échanges et le débat.

Intitulé Plumes et ancres sociales, ce 1er Salon du genre souhaite réunir une trentaine d’auteurs d’ouvrages à caractères professionnel ou scientifique, d’essais, de romans, de bandes dessinées ou encore de livres pour la jeunesse, traitant des publics, des problématiques ou des politiques publiques concernant l’action sociale..."

Eprouver le corps - Corps appris, corps apprenant

24/09/2015 

Auteure : Christine Delory-Momberger (sous la direction)

Editeur : ERES

Parution : à paraître le 11/02/2016

ISBN : 978-2-7492-4998-8

EAN : 9782749249988

 

EprouverLeCorpsEprouverLeCorps [231 Kb]

Penser la formation

24/09/2015

Auteur : Michel Fabre   

Editeur : Editions Fabert

Parution : septembre 2015

ISBN : 9782849223215

La dimension spirituelle a-t-elle sa place dans le champ de la formation ?

24/09/2015

Le samedi 31 octobre 2015 de 9h30-12h30 - Faculté de Théologie Protestante - Amphithéâtre - 83, boulevard Arago 75014-Paris
Présentation du dernier livre de Pierre Dominicé "Au risque de se dire"

La dernière lettre - Numéro 115 - 21 septembre 2015

 21/09/2015

A lire ICI

Où est la domination ?

14/09/2015

Le mardi 15 septembre 2015 de 18h30 à 21h30 - au CNAM, amphithéâtre Fabry Perot - 292 rue Saint Martin 75002 Paris.

Conférence-débat organisée par le collectif "Tenons et mortaises" et l'"Atelier critique" du CNAM

... En partant d'un certain nombre de problématiques actuelles (genre, race, viomlences policières, travail, présentisme), cette soirée se propose d'interroger l'actualité du concept de domination, et la façon dont celui-ci peut aussi nous aider à penser à nouveaux frais nos possibilités de résistance et d'action politique...

L’intégration professionnelle et sociale, hier, aujourd’hui et demain

13/09/2015

Conférence-débat organisée par L’Association Ateliers Phénix à l’occasion de ses 25 ans d’existence - Mercredi 25 novembre 2015 - 13 h 30 – 17 h 30 - Microcity,  rue de la Maladière 71B, Neuchâte - Auditoire Charles Edouard Guillaume

25 ans d’expérience, initiée par une action citoyenne en faveur de personnes en phase d’exclusion, permet de cibler la complexité de la problématique aujourd’hui et d’oser repenser certains aspects de l’intégration professionnelle et l’insertion sociale.
Nous aimerions donner la parole aux acteurs régionaux et romands durant un après-midi. La participation est gratuite, l’inscription cependant obligatoire.

Séminaire Communication en Catastrophe

13/09/2015

Le Professeur Jacques Perriault a le plaisir de vous inviter à la seconde séance du séminaire "Communication en Catastrophe" qui se déroulera à l'Institut des sciences de la communication (20 rue Berbier-du-Mets 75013 Paris) le Mardi 20 octobre 2015 de 17h à 19h.

Nous aurons le plaisir d'accueillir et d'écouter l'intervention de Serge Tisseron, psychiatre, docteur en psychologie habilité à diriger des recherches, chercheur associé à l’Université Paris VII Denis Diderot (CRPMS). Président fondateur de l’Institut pour l’Histoire et la Mémoire des Catastrophes (IHMEC, site).

Son site personnel : www.sergetisseron.com

Le descriptif général du séminaire sur ce lien.

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Inscription recommandée : edouard.kleinpeter@cnrs.fr

Le journal intime

10/09/2015

Le Samedi 26 septembre de 15h00 à 18h00 - au Musée Delacroix - 6 rue de Fürstenberg – Paris 06

Que représente le journal intime dans une œuvre dont il est partie prenante ? Ce lieu entre l’atelier, le jardin, dont on a souci, auquel on prête soin dans un retrait protégé, requiert une attention toute particulière de la part du créateur. Il y est véritablement l’autre, celui que le lecteur découvre avec acuité. L’autre, l’artiste, qui dit  je  comme s’il était un double, y est plus que jamais un veilleur. Il y tend à de justes rapports au monde, l’informant de sa présence tout autant que le journal informera l’œuvre à venir, y faisant retour aussi souvent que nécessaire, pour aller de l’avant. En conscience absorbée, mais aussi à l’aveugle, intuitif, sensible, cherchant les voies d’une équation poétique dont il ne peut vérifier la valeur qu’à l’épreuve, le créateur y grave sa plus profonde signature. Ainsi  en va-t-il de l’écriture d’un journal, c’est peut-être ce que nos invités nous feront entendre....


Entrée libre et gratuite

LeJournalIntimeLeJournalIntime [198 Kb]

« Puisque le ciel est sans échelle »

09/09/2015

Le Jeudi 24 septembre 2015 à 19 h 30 - Musée d'art et d'histoire du Judaïsme - Hôtel de Saint-Aignan - 71, rue du Temple - 75003 Paris

À l’occasion de la parution de Puisque le ciel est sans échelle. Dessins d’Arthur Goldschmidt au camp de Theresienstadt (Créaphis éditions, 2014)

Avec la participation de Marcel Cohen, écrivain ; Georges-Arthur Goldschmidt, écrivain ; Annette Wieviorka, historienne ; Guy Pimienta, architecte, essayiste, fondateur avec Roland Baroin des éditions Peuplier, à l’initiative de la publication de Puisque le ciel est sans échelle


Arthur Goldschmidt (1873-1947) est issu d’une famille juive convertie au protestantisme. Il est déclaré juif d’après les lois nazies, et déporté au camp de Theresienstadt en 1942, où il devient le pasteur de la communauté évangélique.
Durant sa détention dans ce « ghetto-camp », il réalise un ensemble de dessins, dans un petit carnet à couverture noire, d’une part, et sur des feuilles volantes, au verso de documents de l’administration du camp, d’autre part. Portraits, scènes de la vie quotidienne, bâtiments, paysages forment un corpus d’environ 120 dessins au crayon et à la pierre noire. Cet ensemble, avec ses qualités esthétiques et documentaires, apporte un éclairage inédit sur Theresienstadt....

 

Fronteras y Memorias, Artes y Archivos

07/09/2015

Coloquio Internacional de Fotografía, el 8 y 9 de septiembre 2015  - Centro Cultural de la Memoria Haroldo Conti - Av. Del Libertador 8151 - Argentine

El Centro Cultural de la Memoria Haroldo Conti y RETINA.Argentina presentan el Coloquio Internacional de Fotografía que se realiza por segundo año consecutivo en la Argentina, con la dirección de Alejandro Erbetta y François Soulages y la presencia de destacados teóricos y artistas nacionales e internacionales.

Las fronteras entre países están ligadas a las memorias colectivas e individuales. Entre dos Estados, las fronteras no son habitadas por los mismos recuerdos, pasados, sueños, ni las mismas ilusiones y desilusiones. Las reflexiones sobre las fronteras y la epistemología del uso del archivo nos abren nuevos interrogantes. Los artistas y sus obras ofrecen nuevos horizontes, singulares y complejos.

A partir de este intercambio, nos preguntamos: ¿Qué nos aportan los archivos a la hora de construir las memorias individuales y colectivas? ¿Qué implica este mandato? Estos interrogantes serán materia de debate en diferentes conferencias y proyecciones programas en el marco de este Coloquio.

Jane Evelyn Atwood (par) Christine Delory- Momberger

04/09/2015 

Auteures : Jane Evelyn Atwood et  Christine Delory-Momberger   

Editeur : André Frère

Parution : à paraître le 08/10/2015

EAN : 979-1092265262

ISBN : 1092265260

 

 

Au risque de se dire

04/09/2015

Le prochain livre de Pierre Dominicé à paraître en octobre 2015 aux éditions Téraèdre

 

Quatrième de couverture : Confrontés à un christianisme occidental décadent et à des références prises dans un mouvement de bascule, nos héritages religieux et culturels sont de plus en plus mis de côté et dissociés du champ de la connaissance. Toute tentative pour redéfinir leur apport nécessite un travail en profondeur  d’interprétation. L’approche biographique développée dans cet ouvrage conduit, dans cette optique, à redonner un sens à la dimension spirituelle. Celle-ci est présentée selon différentes lectures, ancrées dans des expériences personnelles marquantes et mises en débat à l’aide d’une diversité d’éclairages théoriques. La subjectivité qui caractérise toute position spirituelle conduit à valoriser la figure d’un métissage pensé dans une perspective sociale d’universalité

 

 

 

La dernière lettre - Numéro 114 - 3 septembre 2015

03/09/2015

 
114114 [1.848 Kb]

Le sommaire de la Revue (numéro 6)

29/08/2015

Le sommaire du numéro 6 de la revue "LE SUJET DANS LA CITE".

A paraître en novembre 2015.

LSC n6 SommaireLSC n6 Sommaire [205 Kb]

Empire

28/08/2015

À l’occasion du lancement de son nouveau « Prix LE BAL de la jeune création », LE BAL présente l’exposition EMPIRE consacrée au travail de Samuel Gratacap (né en 1982) du 11 septembre au 04 octobre 2015.

« Situé en Tunisie à 7 km du poste de frontière avec la Libye, le camp de Choucha est devenu un lieu de transit pour plusieurs centaines de milliers de réfugiés d’origine subsaharienne qui ont dû fuir la guerre en Libye. Depuis 2011, date d’apparition du camp dans le désert tunisien, j’ai suivi le quotidien des réfugiés. Mon travail photographique et vidéo rend compte de l’espace-temps particulier de ce lieu de vie marqué par l’attente. L’attente liée aux différentes étapes des demandes d’asile déposées par les réfugiés qui se mêle à la tension de ces destins suspendus dans un lieu temporaire, devenu pérenne par la force des choses, pour finalement disparaître. » - Samuel Gratacap

 

Penser l'Etat, penser la jeunesse ...

26/08/2015

Titre complet : Penser l'Etat, penser la jeunesse : quelle gouvernance des politiques de jeunesse dans les Etats d'Afrique francophone ?

Colloque international à Bamako, les 3, 4 et 5 décembre 2015

… Bien qu’un nombre important d’études portent sur la question de la jeunesse, les politiques engagées dans ce domaine prennent insuffisamment en compte les résultats issus de ces recherches. Les orientations politiques se traduisent souvent par de l’amateurisme : entre tâtonnement et urgence, les pouvoirs publics apportent souvent des réponses qui ont pour fonction de limiter les effets des crises et des mouvements de jeunesse. Ces répliques des gouvernements peinent à soutenir les débats publics autant qu’elles peinent à réunir les conditions de développement des travaux sur les politiques de jeunesse. Ce colloque questionne l’état des recherches engagées sur la jeunesse d’Afrique francophone et de leur prise en compte dans les politiques engagées pour cette frange de la population. Les questions centrales posées par ce colloque sont formulées de la façon suivante : Que dire et penser de la jeunesse d’Afrique francophone ? Quelle gouvernance des politiques publiques est conduite pour cette jeunesse ? Quelles perspectives, en termes d’emploi et d’accompagnement vers l’autonomie sont offertes aux jeunes des Etats d’Afrique francophone ? Comment garantir leur intégration et leur accession à l’autonomie ? …

OUT TIME de Franck Landron

26/08/2015

Exposition du 4 septembre au 1er octobre 2015 – 19 rue Charlemagne 75004 Paris

La Galerie Binôme présente à la rentrée de septembre 2015 l’exposition OUT TIME de Franck Landron, en dialogue avec l’exposition EX TIME à la Maison de la photographie Robert Doisneau à Gentilly et la parution du livre de photographies du même titre aux Editions Contrejour.

Quasiment inédite, l’oeuvre photographique de Franck Landron est pourtant colossale. Commencée en 1971 sur les bancs du Collège Saint-Martin de France à Pontoise, elle est depuis constituée d’un flux ininterrompu. Le fonds est actuellement évalué à plus de 300 000 images, ce qui donne une moyenne de dix-huit photographies par jour. Essentiellement liée à l’autobiographie, son oeuvre est en constant développement et génère des lectures multiples, à l’image du personnage : photographe compulsif, Franck Landron est aussi réalisateur, producteur de films, acteur et collectionneur de livres... de photographies, sans doute plus de 3000 livres accumulés à ce jour. Les deux expositions dévoilent la première période, des années soixante-dix au début des années quatre-vingt-dix, selon des approches différentes. Celle de la Galerie Binôme s’éloigne de la chronologie au profit d’une mise en espace jouant sur les formes et la grammaire de l’auteur. Lâchant le fil de la narration du journal intime privilégié dans EX TIME, OUT TIME procède à l’intérieur du corpus, pièce par pièce....

Ma maison était dehors

23/08/2015 

Auteure : Micheline Thomas-Desplebin   

Editeur : L'Harmattan

Parution : 15 août 2015

ISBN : 978-2-343-06050-7

La jeunesse malienne : entre autonomie, mobilisation et exclusion

09/08/2015

Auteur :  Tiefing Sissoko (sous la direction de)

Editeur : L'Harmattan

Parution : 15 août 2015

ISBN :   978-2-343-05411-7

Le Café-Philo de l'ADTS (association de défense des travailleuses du sexe)

31/07/2015

"Donner la parole aux praticiennes permet de se solidariser d’un groupe précaire s’il en est et  de donner l’occasion d’entendre des témoignages directs également de matérialiser qui est derrière cette profession qui cristallise autant de fantasmes que de crispations. C’est là l’occasion tant de démonter des croquemitaines que de s’interroger ensemble tous azimuts…"   Le Café Philo se tiendra
  • le 31 juillet (18h00-23h00) au Codebar, 10 rue Baulacre, Genève - Suisse, derrière la gare, bus 5/8 arrêts Baulacre/Grottes - Entrée libre

Vivre avec la maladie. Expériences, épreuves, résistances

18/07/2015

Le Samedi 10 octobre 2015 (17h30-18h-30) - Halle des Blancs Manteaux - 48 rue Vieille du Temple – 75004 Paris - Salle Assia Djebar

Table ronde proposée par la revue "LE SUJET DANS LA CITE" lors du 25è Salon de la revue à Paris.

La condicion biografica

16/07/2015

Auteure :  Christine Delory-Momberger 

Editeur : Universidad de Antioquia

Parution : Juillet 2015

ISBN :  9789587146387

Excellence, Immédiateté et déclassement - Quel sens pour l’autonomie adulte ?

02/07/2015

Date limite de soumission des propositions : 21 aout 2015

Du 24 au 26 novembre 2015 à l'UCO (Angers), colloque organisé par l’équipe CAFORE, IPSA, UCO.

Exigence de l’excellence, impératif de l’accélération et hantise du déclassement, telles sont les contraintes que présentement nous nous donnons ou auxquelles nous avons l’impression d’être confrontés, mais en disposant de quelle marge d’autonomie ? Depuis une trentaine d’années les changements opérés dans l’organisation de nos vies quotidiennes ont été très importants, voire considérables au regard de ceux intervenus au cours des siècles précédents : il ne s’agit plus désormais d’arriver à l’heure mais de rester dans l’immédiateté ; l’instant présent en effet, nous indique notre portable, peut être souvent différent du précédent et n’avoir aucun lien avec le suivant, dans l’information qu’il nous livre et à laquelle nous sommes toujours tenus de devoir réagir. Une frénésie de changements semble s’être emparée de nos espaces de vie et sans doute plus encore des espaces professionnels, pressés d’innover dès aujourd’hui pour continuer à innover demain, des espaces qui ressemblent à un vaste chantier comprimé par les échéances. Et un tel chantier, nous le dénommons spontanément par l’euphémisme modernisation pour mieux passer sous silence les conditions danslesquelles il se déroule. Les discours du management, celui des ressources humaines sur l’implication des salariés dans leur travail, leur autonomie et leur responsabilité, cherchent en ...

Expositions de photos organisées par le Jeu de Paume

02/07/2015

Pierre de Fenoÿl (1945-1987) - Une géographie imaginaire

Jusqu’au 31 octobre 2015 : Exposition organisée par le Jeu de Paume en collaboration avec la Ville de Tours,
Pierre de Fenoÿl a consacré sa vie à la photographie. Guidé par une irrésistible passion, il a très activement œuvré pour la reconnaissance de la photographie par les institutions françaises dans les années 1970-1980. Mais il est aussi l’auteur d’une œuvre photographique importante. Le désir grandissant de se vouer entièrement à la prise de vue, vécue comme une quête spirituelle et métaphysique, l’incite à quitter Paris et ses fonctions institutionnelles. À travers des voyages et des paysages, l’exposition s’attache à montrer la richesse et la diversité du travail de Pierre de Fenoÿl, permettant de découvrir l’œuvre élégante et majestueuse d’un amoureux du noir et blanc, de suivre son aspiration à saisir un au-delà du sujet photographié et de mettre en lumière la singularité et la cohérence de cette œuvre intemporelle au sein du foisonnant mouvement de la photographie des années 1980.
[en savoir plus]

 

Germaine Krull (1897-1985) - Un destin de photographe

Jusqu’au 27 septembre 2015 : Jeu de Paume - Paris

Germaine Krull est l’une des figures les plus connues de l’histoire de la photographie pour sa participation aux avant-gardes des années 1920-1940, mais surtout une pionnière du reportage photographique moderne et de la publication de livres photographiques. "Le vrai photographe, c’est le témoin de tous les jours, c’est le reporter", écrit-elle en 1930. Germaine Krull trouve en effet dans la forme du reportage une liberté d’expression qui lui permet de s’adapter à tous les sujets avec charisme et empathie, tout en maintenant une exigence d’innovation esthétique.
L’exposition met en relation plus de 130 tirages d’époque avec les publications, magazines et livres où Germaine Krull joue un rôle de premier plan. De nombreuses images singulières et représentatives du foisonnement créatif de l’artiste sont ainsi à découvrir, dans leur contexte originel.
[en savoir plus]

 

Valérie Jouve. Corps en résistance

Jusqu’au 27 septembre 2015 : Jeu de Paume - Paris

La démarche de Valérie Jouve (née à Firminy en 1964) interroge la capacité des corps à résister face à la normalisation sociale et urbaine. Depuis le début des années 1990, ses photographies explorent inlassablement le rapport que nous entretenons à la ville et les manières d’habiter l’espace. À ses débuts, les deux sujets classiques du portrait et du paysage se répondent de telle sorte que, dans la densité de situations urbaines, prennent place des scènes hautement chorégraphiées. Par la suite, l’artiste installe une certaine distance pour renouer avec le territoire, ce qui la conduit à ouvrir l’espace photographié et, parallèlement, à opérer le dépliage du paysage par le biais du film. À l’instar de Blues, sa dernière pièce réalisée spécialement pour l’exposition, l’artiste envisage l’accrochage à la manière d’une composition musicale, une expérience à partager avec le visiteur.
[en savoir plus]

 

Khvay Samnang. L'Homme-caoutchouc

Jusqu’au 27 septembre 2015 : Jeu de Paume - Paris

La pratique pluridisciplinaire de Khvay Samnang (né en 1982 à Svay Rieng, Cambodge) se déploie dans la performance, la photographie, la vidéo et l’installation. Accomplissant des gestes symboliques et intentionnellement futiles, il propose de nouvelles interprétations d’événements historiques et de questions d’actualités controversées.
Avec Rubber Man ("L’Homme-caoutchouc", 2015), Khvay fait acte de résistance poétique en s’attachant à la question du legs colonial et au problème de l’aménagement du territoire. Plus d’une vingtaine de groupes ethniques vivent dans les hautes terres du Cambodge. Leurs croyances spirituelles ont efficacement assuré la conservation de la forêt et de la faune. Mais les concessions foncières menacent aujourd’hui leur culture immémoriale. La triple projection vidéo montre l’environnement de l’action de l’artiste. À mesure que disparaît la forêt, l'artiste pose la question : "Où vivront alors les esprits ?"
[en savoir plus]

L'enfance à l'école des autres

01/07/2015

Auteurs :  Teresa Mariano Longo et Thierry Roche

Editeur : TERAEDRE

Parution : 15 JUIN 2015

ISBN :  978-2-36085-065-5

"Aidez-nous à publier "Désordres" le dernier livre d’Antoine d’Agata"

01/07/2015

A l’occasion du 20ème anniversaire du Festival Voies Off, publication de "Désordres" le dernier livre d’Antoine d’Agata, qui met en lumière la part documentaire des 20 années de son parcours photographique. Pour permettre l'édition de ce livre

  • Les dons sont à faire ICI

 

Les Sorins de Montreuil font appel à votre générosité

01/07/2015

Depuis trois ans, le Collectif des Sorins, groupe de 173 hommes d’origine ouest-africaine, vit dans une ancienne serrurerie à Montreuil. Dans le cadre d’un projet de mise en sécurité du bâtiment, ils cherchent à financer l’aménagement des sanitaires avec votre aide !

Le but de Roberto Carlos

27/06/2015 

"Bonjour à tous,
... 
Après deux soirées lecture proposées à l’auditorium de la SACD en octobre, auxquelles vous serez conviés, la compagnie reviendra durant 2 mois en résidence en décembre et janvier avant de créer le spectacle du 2 au 6 février à Anis Gras, puis en février et Avril, à Marcoussis (91), Metz, et Nancy. D’autres dates se préfigurent en 2016, notamment dans le Val de Marne.
A Anis Gras, nous organisons également, le samedi 30 janvier 2016, un moment de réflexion, de rencontres, de lectures, autour de la migration. Les porteurs de ce projet sont, conjointement, Catherine Leconte, directrice du lieu, Michel Simonot, l’auteur, et Pierre Longuenesse, metteur en scène du spectacle. Les partenaires en seront la ville d’Arcueil, RESF, la CIMADE. Seront invitées quelques personnalités de référence sur la question. Il s’agira de construire un temps aux entrées multiples, d’y traiter de l’hospitalité, avec la volonté de s’adresser à tous et à chacun.  A Arcueil et bien au delà.
Nous souhaiterions que ces rendez vous puisse être source d’inspiration pour d’autres moments de ce type – lecture, spectacle, rencontre – dans d’autres lieux et d’autres villes. Et nous espérons vivement que cette réflexion et ces propositions retiendront votre attention.
Très cordialement à tous, Pierre Longuenesse"

Autobiographie narrative et construction d’identité enseignante en Amazonie ...

26/06/2015

Titre complet : Autobiographie narrative et construction d’identité enseignante en Amazonie brésilienne

Auteure : Gilvete de LIMA GABRIEL

Editeur : L'HARMATTAN

Parution : 15 JUIN 2015

ISBN : 978-2-343-06267-9

La dernière lettre - Numéro 113 - 25 juin 2015

25/06/2015

 
113113 [1.215 Kb]

Vivre après un viol

22/06/2015

Le vendredi 9 octobre 2015, à 19h au 108 Librairie - Café - Restaurant - 4, impasse de Joinville (au niveau du 108, av. de Flandre) - 75019 PARIS - Métro Crimée - 01.40.37.16.80


Présentation du livre "Vivre après un viol" de Lise Poirier-Courbet. La présentation sera animée par Josette Halégoi en présence d’intervenants dont les noms vous seront confirmés tout début septembre.
Le livre sera en librairie le 24 septembre 2015
Réservez dès aujourd’hui la date du 9 octobre. Un buffet sur réservation permet de rester sur place si vous le souhaitez.

 

Les sources au travail - Les spoliations d’œuvres d’art, 1933-2015

21/06/2015

Du 2 au 11 Juillet 2015 - Centre Pompidou Paris

L’Université d'été de la Bibliothèque Kandinsky est un programme du Centre Pompidou qui se déroule dans l’espace public du musée. Elle a pour objet les sources de l’art moderne et contemporain : archives, documentation écrite, photographique ou filmique, témoignages et appropriations. Initiative interdisciplinaire, l’Université d'été de la Bibliothèque Kandinsky réunit des jeunes chercheurs : historiens et historiens de l’art, anthropologues et sociologues, artistes, critiques, commissaires d’expositions, etc., qui partagent un travail collectif sur les sources avec des professionnels de l’art et des universitaires. La grande table-vitrine autour de laquelle s’assemblera l’Université d'été sera implantée dans l’espace du musée même. Les cimaises dont la table-vitrine est entourée recueilleront des reproductions des sources archivistiques et des documents proposés ou évoqués par les participants au cours des séances....

Forschungsfeld

19/06/2015

Photographies - Objets - Sculptures de Ralf Marsault

Du 19 juillet au 13 septembre 2015 (Vernissage samedi 18 juillet 2015 à partir de 17h) - VEREIN P ANORAMA UND G ALERIE S CHLOSS D AMTSCHACH A-9241 W ERNBERG - Samedi et dimanche de 14h à 19h ou sur rendez-vous - Tél. (+43) 04252 3735 / 0699 10567341

"...L’exposition  Forshungsfeld , montre ainsi un portrait d’enfant comme figure emblématique de la notion de « passage », ainsi que des compositions et natures mortes picturales qui font référence aux Bewegtes Leben d’Aby Warburg. Mais, Forshungsfeld signifiant « champ de recherche », on y découvre aussi le questionnement de Ralf Marsault sur les formes de la restitution anthropologique : comment transmettre l’imaginaire d’une culture ? Quels éléments de langages utiliser? Et,
surtout : cette culture existe-t-elle déjà ou sommes nous en train de l’inventer ? Ralf Marsault témoigne ainsi sur la « culture Horpe » qu’il semble découvrir, au fil de son travail : mais de quoi nous parle-t-il, en vérité ? ..."

Lettre à l'absent

16/06/2015

Auteur : Laurence Leguay

Edition : L'Harmattan

Parution : 06 mai 2015

ISBN 13 : 978-2-336-30838-8

LettreAlAbsentLettreAlAbsent [163 Kb]

Signature de Julien Magre

14/06/2015

Le mercredi 17 juin à 18H au BAL Books. 

6, Impasse de la Défense - 75018 Paris - Métro Place de Clichy, lignes 2 et 13 - Bus 54, 74, 81, arrêt Ganneron

Signature des deux derniers ouvrages de Julien Magre

« Le livre Troubles est la suite du carnet "gris". Il l'accompagne. Comme une réponse. D'un côté, le carnet qui rend compte du processus de création et des tentatives visuelles... De l'autre, le livre, l'aboutissement des recherches de Julien Magre, comme un montage final. Un cut de fin. Les images publiées ont été exposées au BAL à Paris en septembre 2014 lors de l'exposition collective «S'il y a lieu je pars avec vous» (co-commissariat Diane Dufour et Fannie Escoulen). Ces deux ouvrages sont édités chez Filigranes éditions et ont reçu le soutien du Groupe Vinci. »

Troubles

14/06/2015

Auteur : Julien Magre

Edition : Filigranes Editions

Parution : 02 Juillet 2015

ISBN 13 : 978-2-35046-363-6

 

TroublesTroubles [101 Kb]

Julien Magre

14/06/2015

Auteur : Julien Magre

Edition : Filigranes Editions

Parution : 07 Mai 2015
ISBN 13 : 978-2-35046-348-3

JulienMagreJulienMagre [144 Kb]

Caroline-histoire n°2

14/06/2015

Auteur : Julien Magre

Edition : Filigranes Editions

Parution : 15 Septembre 2010
ISBN 13 : 978-2-35046-200-4

Le programme 2015/2016 du Réseau International de Sociologie Clinique

07/06/2015

Selon la sociologie clinique, les phénomènes sociaux ne peuvent être appréhendés « totalement » que si l'on y intègre la façon dont les individus les vivent, se les représentent, les assimilent et contribuent à les reproduire. Elle se veut à l'écoute du sujet, proche du réel dans ses registres affectif et existentiel, attentive aux enjeux inconscients individuels et collectifs. Elle s'intéresse aux phénomènes sociaux et institutionnels dans leurs dimensions rationnelle, mais aussi imaginaire, pulsionnelle ou symbolique. Elle développe une analyse dialectique entre objectivité et subjectivité, rationalité et irrationalité, entre le poids des contextes sociaux historiques et la capacité des individus d'être créateurs d'histoire. Elle cherche à démêler les nœuds complexes entre les déterminismes sociaux et les déterminismes psychiques, dans les conduites des individus ou des groupes.

Compagnie Rualité

04/06/2015

Le 6 juin de 11h00 à 18h00, 174 Boulevard du Maréchal Juin, 78200 Mantes la Jolie

Cette journée organisée par le laboratoire SeFeA à l’initiative de Bintou Dembélé dans le cadre de sa résidence chorégraphique au Collectif 12 a pour but d’interroger les pratiques artistiques actuelles issues des cultures de rue et des pratiques hip-hop.
En savoir plus sur le collectif 12…  Fondé à la fin des années 90 par un collectif d’artistes, impliqué dans le mouvement des “nouveaux territoires de l’art”, le Collectif 12 est un lieu de fabrique pluridisciplinaire, attaché à produire et soutenir une création contemporaine exigeante.

Impressions

04/06/2015

Du 23 juin au 2 juillet 2015 - Librairie Galerie Le Monte-en-l’air - 71 rue de Ménilmontant, 2 rue de la Mare
75020 Paris - Tél. : 01 40 33 04 54

Pour sa première édition, le festival Impressions, dédié à l’actualité du livre de photographie, rassemble des photographes, des éditeurs et des penseurs de l’image, français et étrangers. Dix jours de rencontres, débats, tables rondes, signatures et expositions, au sein de la librairie Le Monte-en-l’air, sur sa terrasse et dans le garage Bi-Continental.

Impressions_2015Impressions_2015 [2.989 Kb]

Franck Landron - Ex time

04/06/2015

Exposition présentée du 19 juin au 4 octobre 2015 à la Maison de la photographie ROBERT DOISNEAU

1 RUE DE LA DIVISION DU GÉNÉRAL LECLERC 94 250 GENTILLY, FRANCE

[Vernissage le 18 juin]

Il est question de mouvements perpétuels dans les images que Franck Landron collecte de sa vie. Photographe compulsif dès le début de son adolescence, il n’exclut aucun espace, aucun moment, ni aucune circonstance dans ce qui va vite devenir une addiction photographique. En quelques 200 épreuves, l’exposition « EX TIME » propose une exploration chronologique d’une vie intensément liée à l’image. Son œuvre, inédite jusqu’à ce jour, est un constant va et vient entre des personnages,
des thèmes et des lieux récurrents : la famille, le garage automobile paternel, la mécanique, la maison en Auvergne, les copains, les fêtes, les filles, le cinéma…
En 1971, Franck Landron a 13 ans. Ses parents lui offrent un reflex Canon FTQL. Il commence ...

La dernière lettre - Numéro 112 - 2 juin 2015

02/06/2015

 
112112 [1.292 Kb]

Les Appels du Large - Nouveaux mondes

28/05/2015

Du jeudi 11 juin au samedi 13 juin à 20h30 - Le Vent Se Lève ! Tiers-Lieu, 181 avenue Jean Jaurès 75019 Paris
Métro Ourcq (sortie 3)
 

PERFORMANCE POETIQUE ET POLITIQUE - Son, Vidéo, Théâtre 

Mary Ellen Mark nous a quittés

28/05/2015

Une page consacrée à Mary Ellen Mark, décédée le 25 mai 2015.

Signature / Rencontre-débat avec Gilles Picarel

26/05/2015

Le Jeudi 28 mai 2015, de 18h30 à 20h à la Librairie Galerie Le 29, Paris - 29 rue des Récollets 75010 Paris M° Gare de l’Est - 01 40 36 78 96

La Librairie 29 propose une rencontre avec Gilles Picarel, un représentant de l’association Le Refuge et, sous réserve, un ou plusieurs jeunes accueillis par cette dernière.
Ce sera l’occasion pour l’association d’expliquer les différentes problématiques de son intervention et pour Gilles Picarel de revenir sur ce travail autour de l’identité et, au delà de son projet personnel, de réfléchir sur la manière dont un projet photographique à vocation artistique et/ou social peut éventuellement aider ces jeunes à se reconstruire.

L'histoire de l'enfant confié à l'Aide sociale à l'enfance

21/05/2015

Colloque le 11 juin à l'Hôtel départemental - Rouen

La dernière lettre - Numéro 111 - 20 mai 2015

20/05/2015

 
111111 [1.535 Kb]

"Aller simple" - des photos de la soirée

17/05/2015

Quelques photos de la représentation théâtrale "Aller simple" de la troupe théâtrale Alter Echo dans le cadre de la rencontre-débat "L'expérience migratoire : un habiter de l'art" du 8 mai 2015 au Vent se lève !

 

"Musique et Politique" : les photos de la soirée

16/05/2015

Les photos de la soirée du 7 mai 2015 organisée par Le vent Se Lève ! tiers-lieu  en collaboration avec le Collectif des « Sorins » : une soirée Hip-hop avec Pasha et la troupe de théâtre « Alter echo » qui s'est déroulée dans le cadre de la semaine « Musique et politique »

Edgard Morin, chronique d'un regard

14/05/2015

Le 15 mai 2015 à 19h00 au cinéma LE CHAMPO,  51 Rue des Écoles, 75005 Paris

Un film sur Edgard Morin de Céline Gailleurd et Olivier Bohler. La séance est suivie d'un débat avec avec Françoise Tristani et Thierry Dufrêne.

"Handicapés. Le plaisir pour tous"

14/05/2015

Un dossier dans le quotidien LIBERATION du 14 mai 2015

37 ans de Festival international de Films de Femmes

13/05/2015

Le lundi 1er juin à 19h00 à la BNF - Paris

Archives visuelles, palmarès revisités, reportages télés, micro-trottoirs et interviews vintages, pour une immersion totale dans la vie du Festival "FILMS DE FEMMES" depuis sa création en 1979 jusqu'à aujourd’hui.

Redécouvrez les films primés, chefs d’oeuvres enfouis et perles rares, leçons de cinéma soigneusement indexés par le Festival, numérisés par l’Ina et aujourd’hui consultables à l’Inathèque pour étudiants et chercheurs.

La photographe palestinienne Nidaa Badwan

13/05/2015

Face à un quotidien de guerre, de désolation et d’oppression religieuse, l’artiste et photographe palestinienne Nidaa Badwan a fait le choix de la beauté, quitte à vivre recluse dans sa chambre à Gaza depuis plus d’un an

Trajectoires

12/05/2015

Samedi 30 mai : 10h30 et 16h (Tout public) - Hôtel de Beauvais - 68 rue François Miron - 75004 Paris
Réservation 01 71 28 70 10 / contact@o4vents.fr

Musique (dès 4 ans) avec Chri stine Kotschi.

Trajectoires est une invitation au voyage, une immersion totale dans la diversité des cultures. De l’étrangeté au mystère, les yeux s’écarquillent et les oreilles se tendent devant les idiophones en pierre, bols chantant du Népal et autres flûtes persanes. Rythmes, mélodies, et bruissements composent ce paysage sonore d’où surgit l’esprit du vivant, de la nature et des sentiments...

Genre et santé

11/05/2015

Les 8 et 9 juin 2015 à l'Université Paris Diderot, amphi Buffon et amphi Turing

En partenariat avec l'Inserm.

Ce colloque pluridisciplinaire se donne pour objectif de comprendre comment  les rôles sociaux liés au genre tendent à orienter la façon dont les femmes et les hommes sont (i) exposé(e)s différemment à des problèmes de santé, (ii) comment elles et ils se représentent les affections qui les touchent et (iii) ont ou non recours au système de soins, (iv) et comment les réponses des professionnels de santé se construisent différemment selon le sexe de leurs patients...

[Les Femmes et la santé en France : Communication présentée par Mme Dominique Hénon en 2010 au Conseil economique et social  L'Avis  -  Synthèse]

Des femmes respectables - Classe et genre en milieu populaire

11/05/2015

Auteure : Beverley Skeggs

Edition : Agone

Parution : 13 anvier 2015

ISBN : 978-2-7489-0217-4

 

Recension du livre par Christelle Avril

Troubles dans les classes populaires

11/05/2015

Article de Christelle Avril , le 7 mai 2015, à propos de livre "Des femmes respectables. Classe et genre en milieu populaire"

[voir fiche du livre]

Le livre de Beverley Skeggs récemment traduit par les éditions Agone est plutôt « décoiffant » vu depuis la sociologie française des classes populaires (plus souvent focalisée sur les ouvriers s’agissant des jeunes et sur l’espace domestique s’agissant des femmes). Les jeunes des milieux populaires sont ici des femmes, des femmes qui ne sont ni des mères, ni des épouses et qui vivent dans une région du nord-ouest de l’Angleterre où le taux d’emploi féminin est traditionnellement fort. Ce livre met ainsi en lumière l’entre-soi des jeunes femmes de milieux populaires, observé au lycée, dans les sorties au pub ou en boîte de nuit. Bien que l’enquête ait été menée au cours des années 1980-1990, ce livre est également d’une actualité saisissante : ces jeunes femmes sont alors déjà massivement encouragées à faire valoir leur supposé dévouement aux autres (caring) sur le marché du travail et à s’investir dans les emplois de la prise en charge de l’enfance et de la vieillesse....

Quelle architecture pour l’école de demain ?

11/05/2015

Appel à contributuions pour la revue "Education et socialisation" (Cahiers du CERFEE)

Date limite de réception des articles définitifs : avril 2017

La forme scolaire est aujourd’hui questionnée comme jamais auparavant, par la pluralisation des socialisations juvéniles, par le tournant global et par l’explosion des technologies. Pourtant, les fondamentaux de la culture et de la grammaire scolaires résistent. Dans ce contexte, l’architecture scolaire est partie prenante de ce qui se joue dans le lieu scolaire. Car les lieux parlent : ils sont performatifs bien au-delà de leurs fonctions matérielles. Que nous dit l’architecture scolaire de l’école ? L’espace scolaire incarne certaines valeurs scolaires. Mais il est aussi prescripteur de pratiques et de comportements. L’architecture publique a la fonction de rendre manifestes des valeurs collectives. Certes, l’architecture de l’école n’assure pas en elle-même une fonction pédagogique, mais elle y contribue...

La dernière lettre - Numéro 110 - 10 mai 2015

10/05/2015

 
110110 [1.717 Kb]

La dernière tentation d’Andreas Lubitz

07/05/2015

"ETAT D'ALERTE" de Gérard Gromer

Les Chantiers du CIRBE 1 - État des lieux

05/05/2015

Les 23 et 24 juin 2015 de 8h30 à 17h00 à l'UPEC (Université Paris Est Créteil) - Mail des Mèches (Maison des Langues et des Relations Internationales) - Salle 201 - M° Créteil Université (ligne 8)

Cette première édition des Chantiers a pour objet de faire un état des lieux des questions développées dans les quatre axes existants :

  • Processus de subjectivation en santé (responsable Christine Delory-Momberger, Paris 13 Sorbonne Paris Cité/EXPERICE)
  • École et biographisation (responsable Valérie Melin, Lille 3/CIREL)
  • Narrativité et professionnalisation (responsable Jérôme Mbiatong, UPEC/LIRTES)
  • Travail éducatif et intervention sociale (responsable Christophe Niewiadomski, Lille 3/CIREL) 

Les Chantiers du CIRBE sont ouverts à un large public d’étudiants, de professionnels et de chercheurs invités à participer aux débats autour des thématiques abordées.

CIRBE_juin2015CIRBE_juin2015 [557 Kb]

Une histoire des garçons et des filles - Amour, genre et sexualité dans la ...

02/05/2015

Titre complet : Une histoire des garçons et des filles - Amour, genre et sexualité dans la France d’après-guerre

Auteur : Régis Revenin

Edition : Vendémiaire édition

Parution : 21 mai 2015 (à paraître)

ISBN : 978-2-36358-174-7

La dernière lettre - Numéro 109 - 25 avril 2015

25/04/2015

 
109109 [1.394 Kb]

Le génocide des Arméniens

24/04/2015

A l'occasion du centenaire du génocide, une page spéciale du site lui est consacrée Ici

L’université un univers andro-centré ?

23/04/2015

Le 27 avril 2015 de 18h00 à 20h00 à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense - Salle A305, bâtiment A, 3ème étage.

Avec la participation de : Jérôme MBIATONG, Maitre de conférences en sciences de l’éducation LIRTES, Paris Est Créteil Val de Marne

Les récentes évolutions des lois sur la parité et pour la promotion des femmes dans diverses institutions dont celles de l'enseignement supérieur de la recherche révèlent combien la France accuse toujours un retard par rapport aux pays anglo-saxons. Bien que le monde académique ait beaucoup contribué à faire avancer le droit des femmes à différentes échelles, il semble étonnamment aveugle à ses propres inégalités sexuées. La question de la parité et du genre peut y être interrogée à plusieurs niveaux : celui de l'enseignement du genre, celui des répartitions selon les champs disciplinaires, celui des promotions et des positions dans la hiérarchie académique, celui des rapports homme-femme. Quels en sont les facteurs explicatifs ? Quel est l'impact des nouvelles lois sur la parité ? Que pourrait-on mieux faire ? Le propos de cette intervention consistera à mettre en débat ces questions à partir d'une approche empirique. Une comparaison sera faite avec d'autres Pays d'Europe et d'Amérique du Nord.

Réseau International de Sociologie Clinique

21/04/2015

Une nouvelle association, un nouveau site

Reprises - destino, migración, identidad

18/04/2015

Exposition de photos de Alejandro Erbetta (La exposición estará abierta hasta el 18 de mayo de 2015)

Exposición fotográfica y muestra de libro del artísta argentino Alejandro Erbetta en el marco de la Conferencia Interdisciplinar Internacional « El hombre que sueña »

Fecha : 16 de abril de 2015, 19.00 hrs.
Lugar : ArtBázis Galéria. 1085 Budapest, Horánszky u. 25.

 

"Le projet « Reprises » est une création photographique à caractère documentaire et autobiographique. Il prend son élan dans le voyage des arrière-grands-parents d’Alejandro Erbetta depuis l’Italie, où ils sont nés, vers l’Argentine, pays de leur émigration. Son idée était de suivre leurs traces, de reconstruire, à travers des images, des documents et des récits, leur itinéraire.
Partis du nord de l’Italie, de la région du Piémont, ils seraient, dans un premier temps, descendus vers le sud, jusqu’au port de Gênes (Genova) pour ensuite monter à bord d’un navire nommé « Matteo Bruzzo » aux alentours de 1885.
Cent-vingt-six ans après le leur, Alejandro Erbetta a repris ce même parcours. Partir de Fontanetto d’Agogna (d’où sont originaires ses grands-parents), jusqu’à la ville de Gênes. De là, traverser l’océan et arriver par le port de Buenos Aires en Argentine.
En Argentine, il poursuit la route de ses arrière-grands-parents en réalisant des photographies et des recherches dans les archives publiques et dans les institutions spécialisées dans l’Histoire de l’immigration en Amérique latine comme par exemple le CEMLA (Centre d’études migratoires latino-américaines).
Dans le dispositif qu’il a prévu vont s’entremêler des photos de son voyage, des photos d’album familial et des photos d’archives. Centré sur son histoire personnelle, ce projet a néanmoins, une dimension universelle. Il traite des questions essentielles de notre temps et de son rapport à l’Histoire : l’identité et l’histoire de l’immigration."

Les Fugitives d’Isabelle Nori

16/04/2015

Exposition du 23 avril au 23 mai 2015 - galerie Sit Down, Paris - Vernissage mercredi 22 avril de 18h à 21h00

Les Fugitives d’Isabelle Nori concentrent le regard que porte une photographe, la quarantaine, sur ses deux filles Elsa et Giulia âgées de 20 ans et 10 ans, sur son environnement et sur elle-même prise dans la tourmente d’une banale crise du milieu de vie.

Intriguée par cette combinaison d’âges annonciatrice de mutations importantes, elle a, pendant plus de sept années, de façon répétitive sérieuse ou désinvolte, développé dans l’urgence une technique intuitive pour saisir avec de modestes appareils, une présence, une attitude, un regard ou encore un détail, pour les arracher discrètement à la réalité fuyante. 

LesFugitivesLesFugitives [2.231 Kb]

La dernière lettre - Numéro 108 - 10 avril 2015

 
108108 [1.450 Kb]

Les derniers jours de l'humanité

04/04/2015

Etat d'alerte de Gérard Gromer

Encore un crime incompréhensible, une nouvelle variation sur le thème du mal. Décidément, rien ne nous sera épargné. On ne parle plus ces jours-ci que de vandalisme, de blasphème, de sacrilège, de persécutions, de profanations. On n’a jamais vu autant de bougies, de fleurs, d’ex-voto, de reposoirs, et il n’est plus question que de prophètes, de martyrs, de prédicateurs, de catéchisme, de liturgie, de ferveur communautaire. Malraux l’avait prédit : « Le xxie siècle sera religieux ou ne sera pas. »

Donc, on en a remis une couche. On a voulu frapper la civilisation elle-même, à sa source : la Mésopotamie ! Le mot ouvre des espaces à l’imagination. L’agriculture, l’urbanisme, l’histoire sont nés sur cette terre sacrée, et surtout l’écriture la plus ancienne du monde s’est matérialisée là-bas...

Corps animés - Impressions et questionnements

04/04/2015

Un texte de Claire Dromelet autour du séminaire du samedi 10 janvier 2015, Soins d’Amour

(Cycle 2015  "L'accompagnement comme une altérité en acte" - 1er séminaire : 10 janvier 2015) 

Les lumières se sont tues pour laisser place aux photographies en noir et blanc de Frédérique Jouval. Sur la voix de Nina Simone, des instantanés de tendresse, les captures d’une intimité troublante, de ce qui a un jour vécu en lieu clos, à l’abri des regards, et qui maintenant s’expose au grand jour, confié à la discrète pudeur des spectateurs. Ainsi se sont rencontrés, ce matin-là, hommes et femmes d’origines et de parcours variés, pour s’éveiller à un monde à-part, se sensibiliser à une réalité encore fort méconnue du public....

Les spoliations d’œuvres d’art par les nazis – la scène parisienne

04/04/2015

UNIVERSITÉ D’ÉTÉ DE LA BIBLIOTHÈQUE KANDINSKY du 2 au 11 juillet 2015 CENTRE POMPIDOU, PARIS

Les choses durent plus longtemps que les gens. Il arrive toujours un moment où tous, acteurs et témoins, étant morts, les seuls contemporains de l’événement sont les lieux et les choses. Chaque anniversaire de la libération d’Auschwitz le montre bien : il y a de moins en moins de rescapés et bientôt il n’y en aura plus. Dans le même temps, cependant, l’actualité est toujours plus régulièrement bousculée par l’apparition — et l’éventuelle restitution — d’œuvres d’art spoliées par les nazis dans le cadre de leur politique de persécution antisémite. Les œuvres d’art, capables d’inscrire un passé lointain dans le vif du présent, sont-elles ainsi appelées à constituer les derniers témoins, évidemment imparfaits, de cette politique sans équivalent qui, pour toujours, a changé l’Europe ?
Le crime des spoliations et la politique de restitutions qui lui a répondu ont fait l’objet, depuis une vingtaine d’années, d’importants investissements, historiographiques, institutionnels, juridiques ou même artistiques. De nombreux colloques ou propositions artistiques récentes montrent à l’envie les enjeux brûlants qui se profilent derrière cette question patrimoniale qui n’est technique qu’en apparence. Dans la nouvelle édition de son Université d’été, la Bibliothèque Kandinsky propose de procéder à un réexamen du dossier en revenant au point de départ, c’est-à-dire aux sources...

L’Université d’été de la Bibliothèque Kandinsky 2015 constituera une expérience unique vécue au cœur même de l’espace du musée et animée par des intervenants issus de plusieurs disciplines. Elle prendra la forme d’une succession d’ateliers de travail arrimés aux sources autour de cinq thématiques conçues à partir d’une approche typologique....

Mois européen de la photographie à Luxembourg

04/04/2015

Exposition du 24 avril au 30 mai 2015, GALERIE DU CURÉ - 26 rue du curé – 1368 – Luxembourg

Le mois Européen de la Photographie à Luxembourg est aussi l’occasion pour nous de vous présenter des artistes de la galerie dont Emmanuel Rioufol qui présente un extrait de sa série Là s’en vont les seigneuries. Une sélection de photographies nées du souvenir de l’écrivaine Alice Becker-Ho.

L'expérience migratoire : de la parole aux dispositifs

01/04/2015

Les mardi 16 et mercredi 17 juin 2015 Maison des Sciences de l’Homme et de la Société (M.S.H.S) - Bâtiment 15, 5 Rue Théodore Lefebvre, 86000, Poitiers (France)
Pour son deuxième séminaire annuel, le réseau Migrations invite tout.e jeune chercheur.e dont les travaux s’intéressent aux thématiques migratoires, à venir faire connaissance, s’exprimer, partager ses idées et présenter une partie de ses recherches dans le cadre d’une double journée sur la thématique ci-après développée.
Le réseau Migrations existe depuis Juin 2014 et entend rassembler les jeunes chercheur.e.s dont les travaux placent la question des migrations au cœur de leurs préoccupations. Incluant des doctorant.e.s, des étudiant.e.s en Master, des postdoctorant.e.s et des chercheur.e.s non-titulaires, il a vocation à leur offrir un espace transdisciplinaire, professionnel comme informel, d’échange, d’entraide et de réflexion, et à servir de plateforme pour promouvoir leurs recherches, notamment dans le contexte d’événements scientifiques organisés à ces desseins....

Un monde de camps

01/04/2015

Auteur : Michel Agier

Edition : La Découverte

Parution : octobre 2014

ISBN : 9782707183224

 

UnMondeDeCampsUnMondeDeCamps [622 Kb]

Rencontre à propos de "Un monde de camps"

01/04/2015

A l'occasion de la parution de la parution de Un monde de camps sous la direction de Michel Agier et Clara Lecadet (La Découverte),  la librairie Michèle Ignazi a le plaisir de vous inviter à une rencontre avec Clara Lecadet , Martin Olivera,  Stellio Rolland et Louise Tassin,  le vendredi 3 avril 2015 à partir de 19 heures -  Librairie Michèle Ignazi 17, rue de Jouy 75004 Paris - 01 42 71 17 00

L’expérience migratoire : un habiter de l’art

01/04/2015

L’Université Ouverte du Sujet dans la Cité dans le cadre de la semaine « Musique et politique » organisée par Le vent Se Lève ! tiers-lieu  en collaboration avec le Collectif des « Sorins »  vous invite le jeudi 7 mai 2015 à 19h à une soirée Hip-hop avec Pasha et la troupe de théâtre « Alter echo » et le vendredi 8 mai 2015 (9h30-12h30) à une rencontre-débat autour de la pièce Un aller simple avec la troupe « Alter echo » mise en scène par « Le grin » au Théâtre Le Vent Se Lève ! tiers-lieu181, avenue Jean Jaurès 75019-Paris (Téléphone 01 77 35 94 36 - Métro Ourcq).

Du corps imaginaire à la singularité du corps : le féminin en question

26/03/2015

Le 11 avril 2015 - ESPACE CONFÉRENCE DES DIACONESSES -18, rue du Sergent Bauchat - 75012 Paris - M° Montgallet (ligne 8) ou Nation (lignes 1, 2, 6 et 9)

Poursuivant ses travaux et ses recherches sur la place de la femme en situation de handicap dans la société, notamment la maternité (Colloque « Être mère autrement » – 2007), la venue de l’enfant différent (Colloque « Le fœtus, une personne ? » – 2009) et la sexualité (Conférence-débat « Corps sexués & Handicaps » – 2013), l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir – FDFA propose un colloque sur le corps de la femme singulière.

Quel est le poids du regard des autres dans la construction de l’image du corps et de l’estime de soi quand on est femme et handicapée ? Comment conjuguer handicap et féminité ? Quelle intimité pour la femme handicapée ? Quelles perceptions le monde des « valides » a du corps de la femme en situation de handicap ?

Ce colloque tentera de répondre à ces questionnements essentiels en donnant la parole aux femmes handicapées elles-mêmes et en menant une réflexion dans un dialogue interdisciplinaire.

Ecritures de soi, écritures du corps

 22/03/2015

Du mercredi 22 juillet 2015 (19h00) au mercredi 29 juillet 2015 (14h00), au Centre Culturel International de Cerisy-la-salle

Colloque dirigé par Jean-François CHIANTARETTO et Catherine MATHA

Présentation :

La question du corps et de la sensorialité, devenue très présente dans la société, envahit les médias et les nouvelles modalités de l’intime rendues possibles par la technologie (blogs, réseaux sociaux, etc.). La surexposition du corps et l’inflation des préoccupations qui le concernent expriment et dénient tout à la fois la dimension sensorielle de l’intime et sa valeur énigmatique. Dans ce contexte, on peut relever la place de plus en plus importante occupée par le corps et la sensorialité dans les écritures de soi, comme dans la clinique psychanalytique. Ces deux types d’expérience de l’intime dans sa relation intrinsèque à "l’extime", de la relation à soi comme intrinsèquement liée à la relation à l’autre, s’éclairent mutuellement aujourd’hui, sans doute davantage qu’hier. Cet éclairage mutuel renvoie indéniablement à l’évolution tant des modalités de l’écriture de soi que de la psychopathologie contemporaine. Et il offre à penser autrement les liaisons et les déliaisons du corps somatique et du corps érotique, du corps à aimer et du corps à détruire, c’est-à-dire du corps et de ce qui l’anime...
Différentes questions seront mises en débat, notamment: le corps dans la cure et les conditions de possibilité de son écriture; la dimension sensorielle de l’intime dans les écritures de soi; du corps de l’auteur au corps du lecteur et inversement; le corps comme lieu et lien d’écritures...
Dans l’esprit des travaux menés par le groupe "Littérature personnelle et psychanalyse" et des précédents colloques organisés à Cerisy, il s’agira de faire dialoguer des écrivains, des spécialistes de la littérature et des psychanalystes autour des différentes formes d’écriture de soi et de leurs ancrages sensoriels. Les écritures de soi, c’est-à-dire, au-delà même des "genres" consacrés (autobiographies, journaux intimes, autofictions, etc.), toute écriture considérée dans sa dimension d’autoprésentation, lorsque l’écrit inclut un certificat d’authenticité produit par l’auteur en personne.

La dernière lettre - Numéro 107 - 20 mars 2015

 
107107 [871 Kb]

Éric Simac (1874-1913) - Un oublié du « mouvement de libération » homosexuel ...

19/03/2015

Titre complet : Éric Simac (1874-1913) - Un oublié du « mouvement de libération » homosexuel de la Belle Epoque

Auteur : Kevin Dubout

Edition : Quintes-Feuilles

Parution : 18 décembre 2014

ISBN : 978-2-9532885-9-9

EricSimacEricSimac [345 Kb]

Les « SANS PAPIERS », des migrants pas comme les autres ?

18/03/2015

Journée d'étude du GTM (Genre Travail Mobilités), le vendredi 27 mars 2014 de 9h00 à 18h00 - Coordination : Marguerite Rollinde -59-61 rue Pouchet – Paris

On les appelle les « sans papiers », comme s’il s’agissait d’un statut, comme si les hommes et les femmes qu’on désigne ainsi n’avaient pas tous les papiers, sauf le seul qui leur permettrait d’être des citoyen-ne-s à part entière, issu-e-s de l’immigration, avec tout ce que cela implique comme discriminations (travail, logement etc.), mais citoyen-ne-s malgré tout. Et pourtant, ces « sans papiers », comme on les appelle, participent à la vie de la cité, par leur travail, par les loyers et taxes diverses auxquelles ils et elles sont assujetties, mais aussi par leur engagement au sein de collectifs ou en convergence avec des luttes syndicales, politiques et/ou associatives.

  • L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Néanmoins, dans le cadre du plan Vigipirate, les personnes intéressées sont priées de s’inscrire auprès de : mrollinde@gmail.com

Numéro 6 de notre revue en préparation : appel à contribution

18/03/2015

 

Appel à contribution

La biographie d’écrivain

17/03/2015

Le Jeudi, 7 mai 2015, Université McGill, Département de langue et littérature françaises, salle Arts 160

"Si de nombreux théoriciens ont formulé depuis longtemps des jugements sévères à l’endroit du genre biographique, la pratique amène toutefois des chercheurs de tous horizons à considérer les choses de façon moins péremptoire. La biographie d’écrivain, pour des raisons diverses qu’il s’agira d’examiner durant cette journée d’étude, demeure malgré tout une forme de connaissance privilégiée et connaît un plein essor depuis une quinzaine d’années dans la critique; elle semble constituer un lieu de prédilection pour saisir les liens complexes entre ce qu’il est convenu d’appeler la vie et l’œuvre d’un auteur, mais aussi de façon plus large les liens entre l’individuel et le social, le subjectif et l’objectif, le conscient et l’inconscient, la parole singulière et la doxa, l’exception et la norme, le privé et le public, le déterminé et l’indéterminé, etc. Aussi le retour du biographique semble-t-il mettre à mal dans notre postmodernité le dogme de la « mort de l’auteur » qui a prévalu au cours de l’âge d’or de la nouvelle critique, ce qui méritera examen.
Les présentations ne viseront pas à étudier l’évolution historique de la biographie mais à réfléchir, à partir d’exemples variés, à la fonction heuristique de la biographie dans le contexte actuel des études littéraires et des sciences sociales et humaines. Chaque participant sera ainsi invité à s’interroger sur les fondements critiques de la biographie telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui : en n’insistant pas sur les détails de la vie d’un auteur particulier mais en questionnant ce que le genre « biographie » produit comme mode de connaissance par rapport à d'autres approches critiques."

Actualités de la sociologie clinique, pensée critique, pratiques d'intervention

14/03/2015

Les 8, 9 et 10 avril 2015, colloque fondateur du Réseau International de Sociologie Clinique, ESCP Europe, 79 avenue de la République, 75011 Paris, France

Vincent de Gaulejac :

"Je suis très heureux de vous annoncer la fondation très prochainement du « Réseau International de sociologie clinique » (RISC). Ce réseau rassemble des sociologues et d’autres spécialistes en sciences humaines et sociales (chercheurs et/ou praticiens) donnant une orientation de sociologie clinique à leurs travaux. Le réseau se propose de favoriser le développement de la sociologie clinique dans tous les domaines, théoriques et pratiques, en multipliant les rapports entre chercheurs, étudiants et praticiens, ainsi que les contacts avec d’autres approches.Il représente et promeut la sociologie clinique dans les différents pays au sein des institutions, des organisations nationales et internationales."

Tenir/Trouer les murs

14/03/2015

Du 26 mars au 9 avril 2015, à la galerie Interfaces à Dijon - 12 Rue Chancelier de l'Hospital, 21000 Dijon.

Une exposition avec une sélection des travaux des étudiants par Philippe Bazin, artiste et professeur à l’ENSA Dijon.

"... Le regard convoqué par ces six jeunes artistes est donc celui d’une oscillation, entre leur présent encore à construire (Pierre Larive), où il est nécessaire d’ouvrir les murs pour inventer les failles dans lesquelles leur art se glissera (Hugo Capron), et un futur déjà « à l’abandon » contre lequel il faut résister (Clément Rousseau). Entre l’évanescence et la rage, le battement de l’exposition manifeste leur souci des formes (Shin-Yu Liao) tout autant que de l’Histoire (Miléna Cortet), même lorsque celle-ci est parfois hantée par une anthropologie intime (Marianna Capuano). Il nous rappellent donc, avec Rancière, qu’il est possible de penser un art qui ne soit pas désaffecté de l’Histoire, qui organise les régimes du discours et ceux du sensible comme une dualité conflictuelle  : Cette double poétique de l’image comme chiffre d’une histoire écrite en formes visibles et comme réalité obtuse… (Philippe Bazin, janvier 2015) "

La dernière lettre - Numéro 106 - 13 mars 2015

 
106106 [1.292 Kb]