Revue n° 8 - novembre 2017

Lire, une expérience de la vie

 

En préparation pour novembre 2017 - Coordination Valérie Melin

Présentation 

À l’heure où l’audio-visuel et le virtuel prennent de plus en plus de place dans l’expérience que les individus se font du monde et dans la construction de leur rapport avec eux-mêmes, où l’urgence du faire tend à supplanter la nécessité de l’intériorisation, et dans un contexte où l’apprentissage scolaire de la lecture, dans un souci exorbitant du texte, l’envisage le plus souvent comme un moment dissocié de l’existence ordinaire et de ses enjeux [1], qu’advient-il du « lire » et du « sujet lecteur », en quoi cette activité participe-t-elle de la vie ? Lire en tant qu’expérience de la vie invite à ne plus considérer la lecture comme une simple parenthèse mais dans sa dynamique d’emboîtement avec l’existence qui permet de la penser comme un processus de subjectivation spécifique, difficile à cerner, difficile à nommer mais pourtant si anthropologiquement fondateur. Citant Martha Nussbaum, Sandra Laugier revendique « de poser à un texte littéraire des questions concernant la façon dont nous pourrions vivre, en traitant l’œuvre comme une œuvre qui s’adresse aux intérêts et aux besoins pratiques du lecteur, et comme portant dans un certain sens sur nos vies [2] ». Il suffit pour s’en convaincre d’évoquer les expériences décisives de lecture qui ont marqué les grands auteurs et dont la narration est l’écho d’un vécu universellement partagé. Cet emboîtement « tient à la façon dont on est d’accord pour laisser agir des phrases, laisser agir des formes, les laisser errer à l’intérieur de nous quand on ne sait pas ce qu’on veut le leur laisser faire [3] ». La lecture suppose « un corps à corps permanent entre le lecteur et ses autres que sont les livres ...


[1] Voir Tzvetan Todorov, La littérature en péril, Paris, Flammarion, 2007 ; et plus récemment Hélène Merlin-Kajman, Lire dans la gueule du loup. Essai sur une zone à défendre, la littérature, Paris, Gallimard, 2016.

[2] Sandra Laugier, « Littérature, philosophie, morale », Fabula-LhT, n° 1, « Les philosophes lecteurs », février 2006, URL : http://www.fabula.org/lht/1/laugier.html

[3] Extrait de l’émission « Nouvelles vagues » sur France Culture, en date du 14 mars 2016 : « La lecture comme forme de vie », entretien avec Marielle Macé autour de son livre Façons de lire, manières d’être aux éditions Gallimard, 2011.

Présentation08Présentation08 [444 Kb]